La plupart des gens ont déjà été confrontés à un nez rouge après un rhume, une grippe ou une réaction allergique. Dans ces cas, la rougeur est généralement due à la peau sèche qui résulte d’un essuyage persistant.

Le nez peut également devenir rouge en raison de problèmes de peau et de vaisseaux sanguins, d’une inflammation chronique, d’allergies et de quelques autres conditions. Bien qu’une rougeur du nez puisse être gênante, elle est rarement une cause d’inquiétude sérieuse.

Causes courantes

Le nez d’une personne peut devenir rouge en raison de changements à la surface de la peau ou des vaisseaux sanguins.

Lorsque la peau est irritée ou enflammée, le nez peut être temporairement rouge. Les vaisseaux sanguins du nez peuvent également gonfler ou se rompre, ce qui donne un aspect rouge ou gonflé.

Les causes les plus courantes d’un nez rouge sont les suivantes :

Rosacée

La rosacée est une affection cutanée qui donne à la peau un aspect rouge et irrité. Chez certaines personnes, la rosacée commence par une tendance à rougir facilement.

La rougeur commence généralement sur les joues, puis s’étend au nez, aux oreilles, au menton et à d’autres zones du visage ou du corps.

La rosacée n’est pas bien comprise. Certains médecins pensent qu ‘elle survient lorsque les vaisseaux sanguins d’une personne se dilatent facilement, ce qui donne à la peau un aspect rouge.

Chez certaines personnes, des déclencheurs spécifiques provoquent une poussée de rosacée, notamment la consommation de nourriture épicée.

Quatre types de rosacée peuvent provoquer une rougeur du nez :

  • Larosacée érythémato-télangiectasique, qui provoque des bouffées de chaleur, des rougeurs et des vaisseaux sanguins visibles.
  • Larosacée oculaire, qui irrite les yeux et les paupières mais n’affecte généralement pas le nez. Toutefois, les personnes atteintes de cette forme de rosacée peuvent développer d’autres types de rosacée.
  • Larosacée phymateuse, qui entraîne un épaississement de la peau et l’apparition d’une texture bosselée.
  • Vous pouvez être intéressé :
  • Larosacée papulo-pustuleuse, qui provoque de l’acné, des rougeurs et des gonflements.

La rosacée peut être traitée, mais certaines personnes atteintes de rosacée développent des rougeurs permanentes sur leur peau.

Rhinophyma

Lerhinophyma est un effet secondaire de la rosacée non traitée qui provoque l’épaississement des glandes productrices d’huile du nez. Cette réaction peut modifier la forme du nez, lui donnant un aspect bosselé et dur.

Les personnes atteintes de rhinophyma peuvent développer des vaisseaux sanguins visibles qui sont soit fins et rouges, soit épais et violets.

Le rhinophyma est beaucoup plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. Cela peut être dû à l’influence des hormones mâles, notamment la testostérone.

Une fois le rhinophyma développé, il est généralement permanent. Certaines chirurgies esthétiques peuvent améliorer l’apparence du nez.

Peau sèche

Une peau très sèche peut donner au nez un aspect rouge et irrité. Certaines personnes développent cette sécheresse et cette irritation en s’essuyant fréquemment le nez.

Les affections de la peau sèche, comme l’eczéma, peuvent également donner au nez un aspect rouge, écailleux ou irrité. La rougeur est normalement temporaire, mais l’affection sous-jacente peut provoquer des poussées fréquentes.

Lupus

Le lupus est une maladie auto-immune qui pousse l’organisme à attaquer les cellules saines. De nombreuses personnes atteintes de lupus développent une éruption en forme de papillon sur le nez et les joues. Cette éruption, appelée éruption malaire, peut donner au nez un aspect rouge et bosselé.

Les médicaments contre le lupus peuvent aider à réduire la fréquence et la gravité des problèmes de peau liés au lupus, y compris les rougeurs du nez.

Allergies

Les allergies peuvent donner un aspect rouge au nez de plusieurs façons. Le rhume des foins, les allergies à la poussière et les allergies aux animaux domestiques peuvent provoquer des éternuements et un écoulement nasal.

Le fait de s’essuyer fréquemment le nez peut irriter la peau et créer une rougeur. Les allergies peuvent également provoquer le gonflement ou l’éclatement des vaisseaux sanguins à l’intérieur et autour du nez, sous la peau, ce qui donne au nez un aspect gonflé et rouge.

Les allergies aux produits de soins de la peau et aux produits cosmétiques peuvent irriter la surface de la peau, la rendant sèche, rouge, squameuse ou irritante.

Blessures

Les blessures au nez peuvent provoquer la rupture de vaisseaux sanguins sous la peau, ce qui donne au nez un aspect gonflé et rouge. Une intervention chirurgicale récente sur le nez, un coup sur le nez, l’acné kystique et les blessures de la peau peuvent tous provoquer des rougeurs.

Autres causes potentielles

D’autres facteurs peuvent provoquer des rougeurs temporaires. Le changement est de courte durée, et le nez retrouve sa couleur normale en quelques minutes ou quelques heures.

L’alcool, les changements de température, la consommation d’aliments épicés et le rougissement font rougir temporairement le nez de certaines personnes. Les personnes ayant une peau fine ou pâle et des vaisseaux sanguins visibles sont plus susceptibles de remarquer que leur nez rougit brièvement en réponse à ces facteurs.

Traitement

Le traitement d’un nez rouge dépend de la cause de la rougeur. Il est important de comprendre si le problème est lié à la peau ou aux vaisseaux sanguins. Si le problème est lié aux vaisseaux sanguins ou causé par une maladie chronique, les crèmes et les médicaments topiques appliqués sur la peau ne fonctionneront pas.

Traitement de la rosacée et du rhinophyma

Le traitement de la rosacée commence par l’identification des facteurs liés au mode de vie qui contribuent aux poussées de l’affection. Certaines personnes développent la rosacée en réaction au stress, à certains aliments ou à des crèmes pour la peau. L’élimination de ces déclencheurs peut réduire la gravité et la fréquence des rougeurs.

L’utilisation d’un écran solaire peut empêcher la rosacée de s’aggraver mais ne traite pas la cause sous-jacente.

Les médicaments contenant du soufre et certains antibiotiques peuvent contrôler les symptômes de la rosacée. Lorsque la rosacée rend les vaisseaux sanguins plus visibles, certains médicaments cardiovasculaires peuvent aider.

Le rhinophyma ne peut être inversé par les traitements traditionnels, mais le traitement de la rosacée sous-jacente peut l’empêcher de s’aggraver. Les chirurgies esthétiques peuvent être utiles.

Les options de traitement chirurgical comprennent :

  • Lacryothérapie, qui gèle et élimine la peau affectée.
  • Vous pouvez être intéressé :
  • Ladermabrasion, qui consiste à gratter la surface de la peau pour en uniformiser l’aspect.
  • Ledermaplaning, qui élimine la peau affectée.
  • Leresurfaçage au laser, qui utilise un laser pour remodeler la peau.

Traiter les allergies

Éviter les cosmétiques et les produits pour la peau qui provoquent des réactions allergiques peut prévenir les rougeurs du nez. Les personnes souffrant d’allergies saisonnières ou respiratoires peuvent bénéficier de produits en vente libre ou en ligne, comme lesmédicaments contre les allergies ou lespray nasal salin .

Tamponner délicatement le nez avec un chiffon doux peut aider à prévenir l’irritation et les rougeurs. Les crèmes hydratantes peuvent également être utiles, surtout si la peau semble squameuse et sèche.

Traiter la peau sèche

La peau sèche a besoin d’une hydratation supplémentaire. L’utilisation d’une crème hydratante épaisse peut être utile. Les personnes atteintes d’eczéma peuvent avoir besoin d’expérimenter différents remèdes, car certaines personnes trouvent que les aliments, les allergènes ou le stress peuvent déclencher des poussées d’eczéma.

Les autres traitements qui peuvent être efficaces sont les suivants

  • les crèmes stéroïdiennes, surtout si le nez est rouge et qu’il démange
  • des produits à base de farine d’avoine pour apaiser la peau. Les produits à base de farine d’avoine peuvent êtreachetés en ligne à l’adresse .
  • la photothérapie, qui utilise la lumière pour traiter l’eczéma
  • des crèmes hydratantes spéciales pour l’eczéma, comme la crème E45, en vente libre ou enligne à l’adresse .
  • des médicaments pour traiter la cause de l’eczéma, notamment l’inflammation ou l’hyperactivité du système immunitaire.

Prise en charge du lupus

Traiter les symptômes du lupus peut empêcher le lupus d’attaquer la peau. Parmi les traitements susceptibles de réduire les effets du lupus sur la peau, on peut citer

  • des changements dans le mode de vie, comme gérer le stress et éviter le soleil
  • les crèmes appliquées directement sur la peau, y compris les stéroïdes, les rétinoïdes, les antibiotiques et d’autres encore
  • des médicaments systémiques pour contrôler les symptômes

Prévenir les rougeurs temporaires

Parfois, un nez rouge n’est qu’un désagrément temporaire. Lorsque l’alcool, les aliments épicés ou d’autres irritants environnementaux laissent le nez rouge, certaines stratégies simples peuvent aider.

L’alternance de compresses froides et chaudes peut réduire le gonflement et l’irritation. Cela peut également aider à réduire l’enflure et la rougeur d’une blessure.

Éviter les déclencheurs de la rougeur du nez, comme l’alcool et les aliments épicés, peut également aider.

Si une personne a des allergies ou un nez qui coule fréquemment, elle peut utiliser des mouchoirs en papier et hydrater souvent sa peau pour éviter la sécheresse et l’irritation.

Perspectives

Un nez rouge n’est pas un problème médical mais peut être le symptôme d’un autre problème.

Lorsque le nez est fréquemment rouge sans raison claire, une personne doit consulter un médecin. Le traitement est souvent relativement simple. Même lorsqu’il ne l’est pas, un traitement précoce du lupus et d’autres maladies peut empêcher les symptômes de s’aggraver.