La pression artérielle varie naturellement au cours de la journée. Une pression artérielle cliniquement basse peut résulter d’un problème temporaire, comme la déshydratation, ou d’un problème à plus long terme, comme une affection cardiaque.

L’hypotension peut être d’origine génétique ou survenir à la suite du vieillissement. Dans certains cas, un facteur temporaire, comme la grossesse ou la déshydratation, est responsable. Dans d’autres, l’hypotension artérielle résulte d’une maladie sous-jacente ou d’une réaction grave.

La modification des habitudes alimentaires peut suffire à traiter les causes temporaires de l’hypotension artérielle. Par ailleurs, un médecin peut prescrire un médicament ou modifier un plan de traitement existant s’il est probablement responsable de ce symptôme.

Toute personne présentant des symptômes d’hypotension, tels que des vertiges et de la fatigue, doit consulter un médecin.

Découvrez ci-dessous ce qu’est l’hypotension, les facteurs sous-jacents qui peuvent être en jeu et les traitements possibles.

Qu’est-ce que l’hypotension artérielle ?

Le cœur pompe le sang dans tout le corps, fournissant en permanence de l’oxygène et d’autres nutriments. La pression artérielle correspond à la force du sang qui pousse contre les parois des artères lorsque le cœur pompe.

Chez une personne souffrant d’hypotension, le sang circule dans les veines et les artères avec trop peu de force.

Les médecins utilisent deux chiffres pour désigner la tension artérielle. Le premier fait référence à la pression artérielle systolique, qui correspond à la force du sang contre les parois des artères lorsque le cœur bat. Le second fait référence à la pression artérielle diastolique, qui représente la force du sang lorsque le cœur se repose entre deux battements.

Les professionnels de la santé mesurent la tension artérielle en millimètres de mercure (mm Hg). Une mesure normale est inférieure à 120 mm Hg pour la tension systolique et 80 mm Hg pour la tension diastolique, ce que les médecins écrivent « moins de 120/80 mm Hg« .

Le National Heart, Lung, and Blood Institute définit l’hypotension artérielle comme étant inférieure à 90/60 mm Hg.

Symptômes

Il est possible d’avoir une pression artérielle basse sans aucun symptôme. Cependant, certaines personnes souffrant de ce problème peuvent ressentir:

  • une faiblesse
  • Vous pouvez être intéressé :
  • évanouissement
  • des étourdissements
  • fatigue
  • nausées
  • déshydratation
  • difficultés de concentration
  • vision floue
  • peau froide et moite
  • dépression
  • respiration rapide et superficielle

Causes

De nombreux facteurs influencent la tension artérielle, notamment le moment de la journée, le niveau d’activité physique et le régime alimentaire. La pression artérielle diminue également avec l’âge, et certaines personnes ont une pression artérielle naturellement basse en raison de facteurs génétiques.

Causes temporaires

La pression artérielle d’une personne peut être plus basse que d’habitude en raison de:

  • manger
  • l’effort
  • de longues périodes d’inactivité, comme le repos au lit
  • déshydratation
  • la grossesse

Certaines causes temporaires, comme la grossesse, disparaissent d’elles-mêmes. D’autres peuvent nécessiter des changements de régime alimentaire et d’autres stratégies de soins ou de gestion.

Causes plus graves ou durables

Certains problèmes de santé potentiellement plus graves peuvent également être à l’origine d’une pression artérielle basse, notamment:

  • Les carences en nutriments : Elles peuvent concerner la vitamine B12 ou l’acide folique.
  • L’hypotension à médiation neuronale : Ce trouble provoque une baisse de la pression artérielle après que la personne soit restée debout pendant une période prolongée.
  • Problèmes endocriniens : Ils affectent la régulation des hormones du corps. L’hypothyroïdie, également connue sous le nom de thyroïde inactive, en est un exemple.
  • Problèmes cardiaques : Ils peuvent limiter l’efficacité avec laquelle le cœur pousse le sang dans le corps.
  • Choc septique : il s’agit d’une réaction potentiellement mortelle à une infection bactérienne grave.
  • Choc anaphylactique : il s’agit d’une complication potentiellement mortelle de l’anaphylaxie, qui est une réaction allergique grave.
Vous pouvez être intéressé :

En outre, la perte de sang due à une blessure peut entraîner une hypotension artérielle.

Causes médicamenteuses

L’hypotension peut parfois résulter de la consommation d’alcool ou de l’utilisation de certains médicaments, tels que:

  • les diurétiques
  • les médicaments contre l’hypertension
  • les médicaments pour le cœur, tels que les bêta-bloquants
  • les antidépresseurs
  • les médicaments contre les troubles de l’érection
  • les médicaments contre la maladie de Parkinson

Traitements

Pour traiter l’hypotension, un médecin peut ajuster le dosage d’un médicament existant ou recommander des médicaments pour augmenter la tension artérielle. Les médicaments qu’il peut prescrire comprennent la fludrocortisone et la midodrine.

En outre, une personne peut bénéficier des avantages suivants

  • boire plus d’eau tout au long de la journée
  • éviter l’alcool, qui peut provoquer une déshydratation
  • manger davantage d’aliments sains et riches en sodium
  • boire du jus de tomate ou des boissons pour sportifs
  • porter des chaussettes de compression qui vont jusqu’aux cuisses ou à la taille
  • bouger les jambes pour stimuler la circulation sanguine avant de se lever du lit.

Pour en savoir plus sur le régime hypotenseur, cliquez ici.

Quand contacter un médecin

Les symptômes de l’hypotension peuvent perturber la vie quotidienne, et ils s’aggravent généralement avec l’âge.

Il est important de contacter un médecin si l’un de ces symptômes, comme les vertiges et la fatigue, se manifeste. Un médecin peut identifier la cause et recommander la meilleure approche thérapeutique.

Les personnes présentant des signes spécifiques de choc anaphylactique ou septique nécessitent des soins d’urgence.

Les signes du choc anaphylactique sont les suivants :

  • une éruption cutanée
  • une diarrhée
  • une congestion
  • des difficultés respiratoires
  • évanouissement, étourdissement ou confusion
  • enflure de la bouche, de la langue, de la gorge ou des lèvres
  • difficulté à avaler

Les signes du choc septique sont les suivants

  • les symptômes d’une infection, comme la diarrhée, les vomissements ou un mal de gorge
  • un essoufflement
  • une fièvre
  • des frissons
  • une peau en sueur ou moite
  • un malaise extrême
  • un rythme cardiaque élevé
  • confusion ou désorientation

Résumé

L’hypotension fait référence à la circulation du sang avec un faible niveau de force. Elle peut provoquer toute une série de symptômes, notamment des étourdissements et des nausées.

La pression artérielle fluctue naturellement tout au long de la journée, et elle diminue avec l’âge. Une hypotension durable peut résulter d’un problème temporaire, d’une maladie chronique ou d’une urgence, comme un choc septique.

Toute personne qui présente des symptômes persistants d’hypotension doit consulter un médecin. Toute personne présentant une baisse soudaine et importante de la pression artérielle doit recevoir des soins d’urgence.