Faire un test de grossesse est le seul moyen d’être certain de la grossesse, mais certains symptômes précoces peuvent suggérer qu’une femme est enceinte.

Au cours du premier trimestre de la grossesse, des changements hormonaux importants se produisent et peuvent entraîner des symptômes. Certains de ces symptômes peuvent apparaître dès les premières semaines de la grossesse.

Dans cet article, nous abordons certains symptômes étranges de début de grossesse, ainsi que le moment où il faut consulter un médecin.

Liste des symptômes bizarres

La plupart des gens connaissent certains des signes précoces les plus courants de la grossesse, comme les vomissements, connus sous le nom de nausées matinales, et l’absence de règles. Cependant, il existe de nombreux autres signes potentiels de grossesse, et tout le monde ne les ressent pas tous.

Voici quelques signes étranges de grossesse :

Saignements de nez

Les saignements de nez sont assez fréquents pendant la grossesse en raison des changements hormonaux qui se produisent dans le corps. Les saignements de nez sont rarement graves et peuvent être gérés à domicile.

Pour en savoir plus sur la gestion des saignements de nez, cliquez ici.

Sautes d’humeur

Lessautes d’humeur sont le résultat des changements hormonaux survenant au cours des premières semaines de la grossesse.

Les femmes enceintes peuvent se sentir plus émotives que d’habitude. L’exacerbation des émotions est tout à fait normale à ce moment-là, mais il est souvent utile d’en parler avec un professionnel de la santé.

Maux de tête

Une femme enceinte peut souffrir de maux de tête en raison de l’augmentation du taux d’œstrogènes dans l’organisme. Le stress ou la fatigue peuvent également provoquer des céphalées de tension.

Les femmes doivent consulter leur médecin avant de prendre des médicaments pendant la grossesse, y compris des analgésiques en vente libre.

Étourdissements

La pression artérielle peut baisser au début de la grossesse car les vaisseaux sanguins se dilatent pour envoyer plus de sang vers l’utérus. La baisse de la tension artérielle peut entraîner des étourdissements, qui peuvent également être dus à la fatigue, à l’hypoglycémie et au stress.

Vous pouvez être intéressé :

Manger de petits repas réguliers et essayer de contrôler le stress peut aider.

Acné

L’acné est un autre signe précoce de la grossesse que beaucoup de femmes ressentent. Certaines femmes ont déjà de l’acné mais remarquent qu’elle s’aggrave pendant la grossesse.

L’American College of Obstetricians and Gynecologists suggère les conseils suivants pour gérer l’acné pendant la grossesse :

  • se laver le visage deux fois par jour avec un nettoyant doux et de l’eau tiède
  • s’abstenir d’arracher ou de presser les lésions acnéiques afin de réduire les cicatrices éventuelles
  • choisir des produits cosmétiques sans huile
  • consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser un produit pour s’assurer qu’il peut être utilisé en toute sécurité pendant la grossesse.

Pour en savoir plus sur la gestion de l’acné, cliquez ici.

Un odorat plus fort

Un autre symptôme du début de la grossesse est l’augmentation de l’odorat. Ce symptôme peut se manifester par une tolérance réduite à certaines odeurs, ou une femme peut simplement devenir plus sensible aux odeurs. Dans certains cas, cette sensibilité peut contribuer aux nausées.

Goût étrange dans la bouche

Les experts pensent que les changements hormonaux peuvent provoquer un trouble appelé dysgueusie chez certaines femmes enceintes. Certaines femmes se plaignent d’avoir un goût métallique dans la bouche ou d’avoir trop de salive.

Bien que ces symptômes puissent être gênants et incommodants, ils ne sont pas inquiétants.

Pertes vaginales

La plupart des femmes ont des pertes vaginales à différents moments de leur cycle menstruel. Des pertes claires, blanches ou collantes sont normales pendant la grossesse et peuvent être un signe précoce de grossesse.

Il est préférable de consulter un professionnel de la santé si les pertes :

  • n’est pas blanc ou clair
  • sentent mauvais
  • s’accompagnent de démangeaisons, de douleurs ou d’irritations.

Fringales et aversions

Au début de la grossesse, les femmes peuvent avoir une relation différente avec la nourriture. Les aliments qu’elles aimaient auparavant peuvent soudainement avoir un goût répugnant, et elles peuvent avoir envie d’aliments qu’elles n’aimaient pas auparavant.

Toute personne qui commence à avoir des envies de produits non alimentaires – un état connu sous le nom de pica – doit contacter son médecin.

Fatigue

Un autre symptôme courant de la grossesse est la sensation de grande fatigue, voire d’épuisement, en particulier en début de grossesse.

Cette fatigue est due aux nombreux changements hormonaux qui se produisent dans l’organisme à ce moment-là.

Pour en savoir plus sur la fatigue, cliquez ici.

L’essoufflement

L’augmentation de l’hormone progestérone qui se produit au cours des premières semaines de grossesse peut amener les femmes à respirer plus fréquemment que d’habitude. Par conséquent, elles peuvent avoir l’impression d’être essoufflées.

L’essoufflement décrit la sensation d’être incapable de faire entrer suffisamment d’air dans les poumons lors d’une respiration normale.

Congestion

Vous pouvez être intéressé :

La rhinite est le nom officiel de l’écoulement nasal que connaissent de nombreuses femmes pendant la grossesse.

Un humidificateur, des gouttes salines ou un rinçage salin peuvent aider à traiter la congestion.

Constipation

Les changements hormonaux peuvent entraîner la constipation chez certaines femmes pendant la grossesse. Les niveaux élevés de progestérone détendent les parois intestinales, ce qui peut rendre l’évacuation des selles plus difficile. Ce symptôme est plus fréquent plus tard dans la grossesse, mais il peut affecter certaines femmes au cours du premier trimestre.

Pour en savoir plus sur la constipation pendant la grossesse, cliquez ici.

Quand consulter un médecin

Ces symptômes ne sont pas une confirmation de la grossesse. Toute personne qui pense être enceinte doit faire un test de grossesse pour le confirmer.

Si une femme enceinte ressent l’un des symptômes ci-dessus au point d’en éprouver de la détresse, elle doit consulter un médecin dès que possible.

Si certains de ces symptômes peuvent être un léger désagrément, d’autres peuvent parfois être plus graves et nécessiter une attention médicale.

Résumé

Les symptômes prémenstruels, les effets secondaires des contraceptifs hormonaux et les symptômes de début de grossesse se recoupent dans une certaine mesure. Par exemple, ils peuvent tous inclure la constipation, les maux de tête, la fatigue et les sautes d’humeur.

Par conséquent, bien que les symptômes susmentionnés puissent survenir en début de grossesse, leur apparition ne signifie pas définitivement qu’une femme est enceinte. La seule façon d’en être sûr est de faire un test de grossesse.