Il existe de nombreuses causes potentielles d’un pénis gonflé, mais la plupart des cas ne sont pas préoccupants. Cependant, dans de rares cas, les personnes peuvent avoir besoin d’un traitement médical immédiat.

Un pénis gonflé peut rendre difficile le fait d’uriner ou d’avoir des rapports sexuels. Le gonflement peut s’accompagner d’autres symptômes, tels que des rougeurs, des irritations, des démangeaisons ou des écoulements. Il est important de noter ces signes pour déterminer la cause sous-jacente.

Le pénis se compose des parties suivantes :

  • L’extrémité, la tête ou le gland: C’est là que se trouve l’urètre et que sortent le sperme et l’urine.
  • La tige: Généralement, c’est la partie la plus longue du pénis qui s’étend de l’extrémité à l’endroit où elle se raccorde au bas de l’abdomen.
  • Leprépuce: Rabat de peau rétractable qui recouvre et protège la tête du pénis. Certaines personnes peuvent retirer chirurgicalement le prépuce par circoncision.
  • Frenulum: Là où le prépuce rencontre la partie inférieure du pénis.

Comprendre l’anatomie du pénis peut également aider à identifier la cause du gonflement.

Cet article traite des explications possibles du gonflement du pénis, des traitements et du moment où il faut consulter un médecin.

Causes

Il existe de nombreuses causes potentielles de gonflement du pénis, allant de dommages accidentels à des affections plus graves qui peuvent se développer avec le temps.

Réaction allergique

Il arrive qu’une personne fasse une réaction allergique à certaines crèmes ou lotions qu’elle utilise sur le pénis, provoquant un gonflement douloureux.

Elle peut également être allergique au latex contenu dans certains préservatifs. Des études estiment que jusqu’à 4,3 % de la population générale pourrait être allergique au latex.

Vous pouvez être intéressé :

Traitement : Si une personne est allergique aux crèmes ou au latex, il est préférable d’éviter le produit incriminé. Dans le cas d’allergies légères, la réaction peut s’atténuer d’elle-même, ou les gens peuvent utiliser des antihistaminiques en vente libre. Pour les allergies graves, l’épinéphrine peut être nécessaire pour prévenir l’anaphylaxie.

Blessure sexuelle

Il arrive que l’on se blesse accidentellement le pénis lors d’une activité sexuelle, généralement en raison d’une force excessive, d’un manque de lubrification ou d’une poussée accidentelle au mauvais endroit. Bien que le pénis ne comporte pas d’os, il peut subir ce que les urologues appellent une « fracture ».

Par exemple, une personne peut subir un traumatisme pénien à la suite d’une poussée vigoureuse. En particulier, si le pénis sort de son partenaire et n’y rentre pas en douceur. La force peut le faire plier brusquement malgré l’érection. Cela peut être douloureux, et un bruit sec accompagne souvent la douleur.

Traitement : Une fracture du pénis est une urgence médicale, et une personne doit consulter un médecin immédiatement si elle en est victime. Le traitement implique généralement une intervention chirurgicale. Un médecin peut également prescrire des antibiotiques et des médicaments contre la douleur pour faciliter le processus de guérison.

Balanite

La balanite est une irritation du gland du pénis. Des études suggèrent qu’elle touche environ 3 à 11 % des hommes au cours de leur vie. La balanite peut déclencher les symptômes suivants

  • rougeur et gonflement
  • démangeaisons
  • douleur ou sensibilité au niveau de la tête du pénis
  • écoulement du pénis

Il existe de nombreuses causes sous-jacentes à la balanite, notamment

  • le muguet (levure)
  • une mauvaise hygiène
  • une infection bactérienne
  • une infection sexuellement transmissible (IST), telle que la gonorrhée ou la chlamydia
  • le diabète
  • des affections cutanées, telles que l’eczéma, le psoriasis, le lichen scléreux ou la balanite xérotique oblitérante.

Traitement : Un médecin peut prescrire une crème, une pommade ou des antibiotiques. Si la balanite réapparaît fréquemment, le médecin peut envisager une circoncision.

Priapisme

Le priapisme est un trouble où le pénis maintient une érection prolongée sans stimulation sexuelle. Ce trouble doit être évalué rapidement par un professionnel de la santé et peut nécessiter un traitement d’urgence, car il peut entraîner un dysfonctionnement érectile permanent.

Traitement : Le traitement du priapisme peut varier en fonction de la cause sous-jacente. Dans certains cas, un médecin peut drainer le vieux sang du pénis ou injecter des médicaments dans le pénis pour résoudre le problème de circulation sanguine.

Dans les cas plus graves, les médecins peuvent envisager une intervention chirurgicale ou la pose d’une dérivation. Plus longtemps une personne présente ces symptômes, plus le risque d’un mauvais résultat est élevé.

Phimosis

On parle de phimosis lorsque le prépuce est trop serré et qu’il est impossible de le rabattre sur la tête du pénis.

Bien que cela soit normal chez les bébés et les jeunes enfants, le prépuce se sépare généralement du gland de façon naturelle entre 2 et 6 ans. Le phimosis peut être une complication de la balanite si le prépuce se colle au gland enflammé et gonflé du pénis.

Traitement : On peut généralement traiter le phimosis avec une bonne hygiène, des crèmes et des onguents. Un médecin peut recommander l’ utilisation de crèmes à base de stéroïdes, d’antibiotiques et de rétracter doucement le prépuce après un bain ou une douche. Si le phimosis réapparaît, le médecin peut suggérer une circoncision. Il peut également pratiquer une incision appelée « fente dorsale » pour élargir le prépuce.

Paraphimosis

Le paraphimosis est un état dans lequel une personne tire son prépuce en arrière et ne peut pas le remettre dans sa position initiale sur l’extrémité du pénis. Le prépuce se resserre alors comme un élastique, ce qui peut ralentir ou arrêter la circulation sanguine vers l’extrémité.

Traitement : Les options potentielles comprennent l’ application d’un gel anesthésique local sur le pénis, pour réduire la douleur et l’inflammation, puis une pression sur le gland tout en poussant le prépuce vers l’avant.

Si le prépuce ne revient pas à sa position initiale, une autre option de traitement consiste à faire couper le prépuce par un chirurgien pour le libérer. Dans les cas extrêmes, une circoncision urgente peut s’avérer nécessaire.

Vous pouvez être intéressé :

La maladie de la Peyronie

La maladie de Peyronie est un trouble dans lequel du tissu cicatriciel se forme sous la peau du pénis. Les symptômes comprennent:

  • un pénis courbé ou déformé
  • des bosses dures
  • érections douloureuses
  • des érections molles
  • des difficultés à avoir des rapports sexuels en raison d’un pénis courbé ou déformé.

Selon le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases (NIDDK), environ 1 homme sur 100 âgé de plus de 18 ans aux États-Unis a été diagnostiqué avec la maladie de La Peyronie.

Traitement : Les traitements non chirurgicaux de cette affection comprennent des injections, des médicaments par voie orale et des thérapies médicales. Pour les cas plus graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Traitements à domicile

Une personne peut essayer plusieurs traitements à domicile pour réduire les symptômes d’un pénis gonflé. Leur efficacité dépendra de la cause sous-jacente.

  • L’abstinence : Les gens peuvent éviter les rapports sexuels et la masturbation jusqu’à ce que la douleur disparaisse, car une telle activité pourrait aggraver les symptômes.
  • L’hygiène : Une personne peut cesser d’utiliser des produits d’hygiène fortement parfumés, tels que la lotion pour bain moussant ou les savons agressifs. Elle peut opter pour un savon doux ou non parfumé afin de réduire le risque d’irritation de la peau.
  • Poche de glace : Les poches de glace peuvent soulager les gonflements, mais une personne ne doit pas les placer directement sur la peau. Elle peut plutôt envelopper un sac de légumes congelés dans une serviette propre et le placer délicatement sur la zone enflée.

Prévention

En général, il suffit de laver le pénis et l’intérieur du prépuce à l’eau tiède pour éviter le resserrement du prépuce et le gonflement qui en résulte. On peut utiliser du savon, mais celui-ci doit être doux et sans parfum.

Une personne qui a des rapports sexuels protégés peut réduire la probabilité d’une IST, qui peut provoquer un gonflement du pénis. De même, pendant les rapports sexuels, il faut être doux et veiller à ce que la lubrification soit suffisante.

Quand consulter un médecin

Il faut consulter un médecin dès qu’une blessure au pénis se produit, ou si l’érection dure plus de quatre heures. La plupart du temps, l’enflure du pénis se résorbe d’elle-même. Cependant, les complications de cette affection peuvent entraîner des blessures graves.

Résumé

Le gonflement du pénis peut avoir de nombreuses causes, et la plupart d’entre elles sont faciles à traiter. Cependant, il est important de poser un diagnostic correct pour s’assurer que la personne reçoit les soins médicaux appropriés le plus rapidement possible.