La complexité de l’articulation du genou lui permet de supporter un large éventail de mouvements – mais elle rend également la zone vulnérable à une variété de blessures et de conditions chroniques.

Chaque année aux États-Unis, environ 12 millions de personnes consultent un médecin pour des douleurs au genou.

Les chercheurs ont constaté que parmi toutes les personnes ayant consulté un médecin dans le pays entre 2007 et 2011, 1,5 à 7,3 % l’ont fait pour des douleurs à l’avant du genou uniquement.

Nous décrivons ci-dessous les causes courantes des douleurs soudaines au genou et les symptômes qui ont tendance à les accompagner. Nous examinons également les options en matière de diagnostic, de traitement et de prévention.

Causes de la douleur soudaine au genou

Les causes les plus fréquentes de douleur soudaine au genou sont les suivantes :

  • Lesblessures du ligament croisé antérieur, ou LCA. Elles surviennent souvent lors de la pratique de sports impliquant des sauts ou d’autres changements de direction soudains. Elles peuvent provoquer une instabilité ou empêcher le genou de supporter du poids.
  • Leslésions du ligament croisé postérieur (LCP). Elles peuvent se développer après un coup porté à l’avant du genou.
  • Lésions des ligaments collatéraux. Ces blessures de contact surviennent souvent lors de la pratique d’un sport.
  • Déchirures du ménisque. Les plaquages, les torsions, le vieillissement et l’arthrite peuvent tous endommager le ménisque du genou, son cartilage qui absorbe les chocs. Une personne peut avoir l’impression que son genou se « bloque » ou ressentir une gêne en descendant les escaliers.
  • Fractures. Les trois os de l’articulation du genou peuvent se fracturer ou se briser. La rotule est le cas le plus fréquent.
  • Lesyndrome de douleur fémoro-patellaire. Parfois appelé genou du coureur ou du sauteur, ce syndrome provoque principalement une douleur à l’avant du genou qui s’aggrave en montant les escaliers, en s’accroupissant ou en se pliant. Il provoque parfois des bruits de claquement ou un gonflement.
  • Laluxation. Cela peut se produire lorsque le fémur, le tibia et la rotule ne sont pas alignés, en raison de problèmes structurels ou de blessures.
  • Tendinite. Ce problème, une inflammation des tendons autour de l’articulation, résulte d’une surutilisation et est plus fréquent chez les athlètes d’âge moyen.
  • Bursite. Les mouvements répétitifs, comme la course à pied, peuvent provoquer une irritation, une douleur et un gonflement des sacs de liquide autour du genou.
  • Vous pouvez être intéressé :
  • Maladie d’Osgood-Schlatter. Cette blessure de surmenage est plus fréquente chez les adolescents, en particulier chez les athlètes. Les symptômes comprennent une douleur autour du genou et une douleur lors de l’extension de la jambe.
  • L’arthrite. Elle se développe lorsque le cartilage protégeant les articulations se décompose et que les os frottent les uns contre les autres. Elle peut provoquer un gonflement, une raideur et une réduction de l’amplitude des mouvements.

Parfois, les médecins ne peuvent pas identifier la cause de la douleur au genou. Pour environ 30 % des adolescents qui consultent pour une douleur à l’avant du genou, le médecin ne peut pas diagnostiquer la cause.

Symptômes d’accompagnement

Dans la liste ci-dessus, nous décrivons les symptômes spécifiques des problèmes qui provoquent fréquemment une douleur soudaine au genou. Mais en général, un ou plusieurs des symptômes suivants ont tendance à accompagner cette douleur :

  • gonflement
  • raideur
  • un claquement accompagnant la douleur
  • douleur en se levant après s’être assis
  • douleur en montant les escaliers
  • douleur en descendant les escaliers
  • le genou se « bloque » ou ne se plie pas
  • le genou qui cède

La localisation exacte de la douleur peut aider à identifier la cause et la meilleure façon de la traiter.

Par exemple, une douleur entre la rotule et le tibia peut être le signe d’une lésion due à l’usage répété, comme la course à pied.

Facteurs de risque

Nous avons énuméré ci-dessus certains facteurs de risque pour des causes spécifiques de douleur soudaine au genou. Dans l’ensemble, les éléments suivants ont tendance à augmenter les risques de développer cette douleur :

  • l’augmentation soudaine du niveau d’activité, qui peut soumettre le corps à trop de contraintes trop rapidement
  • un mauvais alignement et un tronc faible, ce qui peut exercer une pression sur les genoux
  • faiblesse d’une ou des deux hanches, ce qui peut entraîner une démarche irrégulière et des problèmes de genou éventuels
  • des ischio-jambiers et des bandes ilio-tibiales tendus, ce qui peut limiter la capacité du corps à récupérer après une séance d’entraînement
  • un déséquilibre entre la force et la souplesse
  • le port de chaussures mal adaptées ou usées
  • surpoids ou obésité.

Diagnostic et tests

À moins qu’une douleur soudaine au genou ne résulte clairement d’une blessure ou d’un accident ou que la douleur soit intense, la plupart des gens peuvent attendre quelques jours avant de consulter un médecin.

Vous pouvez être intéressé :

Pendant cette période, il convient d’éviter ou de limiter toute activité susceptible de provoquer une gêne.

Le repos, l’application de poches de glace et la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’ibuprofène (Advil), peuvent apporter un soulagement. Les symptômes peuvent alors commencer à s’améliorer. Cependant, ce n’est pas toujours le cas.

Une visite chez le médecin commence généralement par un examen complet des antécédents médicaux et un aperçu du niveau d’activité de la personne.

Le médecin manipule ensuite la jambe de la personne, en vérifiant la douleur, la sensibilité et le gonflement. Il le fait également pour évaluer l’amplitude des mouvements.

Pour établir un diagnostic, le médecin peut avoir besoin d’imageries, telles que des IRM ou des radiographies.

Traitement

Le traitement d’une douleur soudaine au genou dépend de sa cause et de sa gravité. En voici quelques exemples :

  • Arthrite. Les AINS, la thérapie physique, le yoga et le Pilates peuvent aider à réduire la douleur, mais si l’affection est grave, une personne peut avoir besoin d’une chirurgie de remplacement du genou.
  • Déchirure du ménisque. Lorsqu’une déchirure est plus petite, le repos et les analgésiques en vente libre peuvent aider. Les cas plus graves peuvent nécessiter une chirurgie arthroscopique pour réparer la déchirure ou retirer des morceaux de tissu déchiré.
  • Tendinite. Un étirement complet de la jambe affectée peut augmenter le flux sanguin, réduire l’inflammation et aider à corriger les déviations de l’alignement.

Lorsqu’une personne a trop mal pour suivre une thérapie physique, le médecin peut recommander des injections de cortisone. Celles-ci procurent un certain soulagement qui permet généralement à la personne de commencer ses exercices de rééducation.

Remèdes à domicile

L’un des traitements les plus importants de la douleur au genou – la kinésithérapie – n’est pas strictement un remède maison, car un kinésithérapeute qualifié « prescrit » certains mouvements et exercices. Mais les gens les font généralement à la maison.

Pour en tirer des bénéfices, une personne doit s’engager à suivre un programme régulier de kinésithérapie, qui nécessite souvent des séances quotidiennes ou biquotidiennes. Les personnes peuvent faire ces exercices par elles-mêmes.

Bien qu’il faille du temps pour constater des améliorations, les résultats sont souvent durables.

Pour en savoir plus sur les exercices de renforcement du genou, cliquez ici.

Les attelles et les bandages peuvent immobiliser les parties blessées du genou et fournir un soutien. L’objectif est d’aider à minimiser la douleur et à prévenir d’autres dommages.

Les fabricants commercialisent un certain nombre de suppléments pour les douleurs du genou, comme la glucosamine et divers composés à base de plantes. Cependant, peu de preuves scientifiques soutiennent leur utilisation.

Prévention

L’usure du corps est inévitable, et les blessures peuvent être difficiles à éviter complètement.

Néanmoins, les mesures suivantes peuvent aider les personnes à maintenir ou à améliorer leur équilibre, leur force et leur souplesse, offrant ainsi une certaine protection contre les douleurs soudaines au genou :

  • renforcer le tronc et les hanches
  • maintenir la souplesse des articulations
  • améliorer l’alignement
  • augmenter lentement le niveau d’activité
  • porter des chaussures bien ajustées
  • s’étirer régulièrement

Résumé

La douleur soudaine au genou est un problème courant. La structure complexe du genou signifie qu’il peut être blessé de différentes manières.

Souvent, le rétablissement d’un problème de genou passe simplement par le repos et l’auto-prise en charge.

Cependant, les personnes souffrant de douleurs sévères ou persistantes peuvent avoir besoin d’une thérapie physique ou d’une intervention chirurgicale.