Les poils incarnés peuvent former des kystes – des sacs de liquide sous la peau. Cela peut se produire dans n’importe quelle zone poilue, y compris la zone pubienne.

Un kyste de poil pubien incarné n’est généralement pas inquiétant. Une personne peut choisir de faire drainer le kyste, ou un médecin peut pratiquer une petite incision pour libérer le poil coincé.

Ces kystes peuvent disparaître d’eux-mêmes. Un médecin peut recommander un traitement uniquement si le kyste semble infecté ou s’il provoque des problèmes tels que des douleurs.

Découvrez ci-dessous comment se forment les kystes de poils pubiens incarnés, comment les identifier et les prévenir, et quand contacter un médecin.

Qu’est-ce qu’un kyste du poil pubien incarné ?

Un poil incarné est une mèche de poils qui pousse dans la peau plutôt qu’à l’extérieur. Cela se produit généralement après que la personne s’est rasée, épilée à la cire ou à la pince à épiler.

Les poils grossiers ou bouclés sont les plus susceptibles de pousser vers l’intérieur, mais cela peut arriver avec n’importe quel type de poil.

Une zone où se trouvent des poils incarnés peut présenter de petites bosses rougeâtres, qui peuvent démanger. Il est parfois possible de voir le poil coincé dans la peau.

Avec le temps, un poil incarné peut se transformer en kyste – un sac de liquide sous la peau.

Les poils incarnés ont tendance à se développer dans les zones d’épilation, notamment la zone pubienne.

A quoi cela ressemble-t-il ?

Un kyste de poil incarné est une bosse sous la peau. Il n’a pas de tête visible et peut être rouge, blanc ou jaune. Le kyste peut également être douloureux ou sensible au toucher.

La plupart des types de kystes se ressemblent beaucoup. Le kyste du poil incarné se présente d’abord comme une petite bosse rouge. Beaucoup de gens appellent ces bosses « boutons de rasoir » ou « feu du rasoir », et leur nom médical est « pseudofolliculite ».

Avec le temps, une bosse, généralement unique, peut grossir et former un kyste.

Un kyste du poil pubien incarné se développe n’importe où dans la zone pubienne. Il peut résulter, par exemple, de l’épilation de la ligne du bikini.

Vous pouvez être intéressé :

Causes

Chaque mèche de poil pousse dans un follicule situé sous la peau. Lorsque l’on s’épile ou que l’on se rase, on n’enlève que les brins de poils, pas les follicules.

Lorsque le poil repousse, il peut rester coincé dans la peau, pousser plus à l’intérieur qu’à l’extérieur et former une petite bosse.

Parfois, des cellules de la peau et une substance fibreuse appelée kératine, une protéine présente dans les cheveux et les ongles, s’accumulent dans la bosse. Avec le temps, l’accumulation forme un kyste.

Options de traitement

Les kystes cutanés ne sont généralement pas dangereux et peuvent disparaître d’eux-mêmes. Ils peuvent toutefois s’enflammer ou s’infecter.

Un dermatologue peut recommander de drainer le liquide du kyste en pratiquant une petite incision.

Si un kyste s’enflamme ou s’infecte, le médecin peut suggérer une injection de stéroïdes ou des antibiotiques. Une crème stéroïde peut également aider à réduire le gonflement ou l’irritation.

Parfois, le médecin utilise une petite aiguille ou une lame pour libérer le poil incarné.

Ce qu’il faut éviter

Toute personne ayant un poil incarné ou le kyste qui en résulte doit éviter de le gratter, de le cueillir ou de le presser. Cela peut endommager la peau et provoquer une infection.

Quand contacter un médecin

Selon le National Health Service du Royaume-Uni, une personne doit contacter un professionnel de la santé si :

  • La zone autour du poil incarné est très douloureuse, chaude, rouge ou enflée.
  • Elle a une forte fièvre ou se sent très mal.
  • Elle n’est pas sûre qu’il s’agisse de poils incarnés, et cela se produit fréquemment.

Prévention

La meilleure façon de prévenir les poils incarnés est d’éviter de se raser et de s’épiler. Si une personne souhaite s’épiler, il peut être utile d’opter pour une crème dépilatoire ou un traitement au laser.

Pour les personnes qui préfèrent continuer à se raser, les conseils suivants peuvent réduire le risque de poils incarnés :

  • Mouillez d abord la peau à l eau chaude.
  • Utilisez toujours un gel ou une mousse à raser.
  • Utilisez le moins de coups de rasoir possible.
  • Rincez le rasoir après chaque passage.
  • Vous pouvez être intéressé :
  • Ne vous rasez pas de trop près.
  • N’utilisez jamais un rasoir émoussé.
  • Rasez-vous dans le sens de la pousse du poil.
  • Après le rasage, passez un linge frais et humide sur la peau.
  • Utilisez un gommage pour le corps afin de libérer les poils coincés.

Résumé

Les poils incarnés peuvent se former n’importe où sur le corps avec des poils. Le terme « incarné » signifie qu’une mèche de poil repousse dans la peau, au lieu d’en sortir.

Le rasage et l’épilation à la cire sont les causes les plus courantes des poils incarnés. Au début, une personne peut remarquer une série de petites bosses, qui peuvent être rougeâtres et démanger. Ces plaques de poils incarnés sont appelées « feu du rasoir ».

Un poil incarné peut former un kyste – une bosse rouge, jaune ou blanchâtre sous la peau.

Ces kystes ne sont généralement pas inquiétants et peuvent disparaître d’eux-mêmes. Un médecin ne recommandera un traitement que si le kyste provoque des douleurs ou d’autres symptômes, ou s’il s’infecte ou s’enflamme.

La meilleure façon de prévenir les poils pubiens incarnés est de ne pas se raser ou s’épiler la zone.