L’hydrocortisone est une forme synthétique de l’hormone cortisol. Elle peut aider à traiter les affections cutanées inflammatoires, telles que les piqûres d’insectes, les éruptions cutanées et l’eczéma.

L’acné est une affection cutanée courante. Elle touche environ 9,4 % de la population mondiale et jusqu’à 50 millions de personnes aux États-Unis chaque année.

Dans cet article, nous examinons les recherches sur l’hydrocortisone comme traitement de l’acné. Nous décrivons également les effets secondaires potentiels de l’hydrocortisone et énumérons quelques options alternatives de traitement de l’acné.

L’hydrocortisone a-t-elle un effet sur l’acné ?

L’hydrocortisone est une version synthétique de l’hormone cortisol, que l’organisme produit naturellement. Le cortisol aide à réguler le métabolisme, la pression sanguine et la glycémie. Il possède également de puissantes propriétés anti-inflammatoires.

L’hydrocortisone peut aider à traiter les affections cutanées inflammatoires qui provoquent des rougeurs, des gonflements et des démangeaisons.

L’hydrocortisone topique n’est pas un traitement conventionnel de l’acné. Elle n’a aucun effet sur les bactéries responsables de l’acné et ne peut donc pas prévenir les éruptions. Cependant, elle peut aider à améliorer l’apparence de l’acné inflammatoire.

Études

Dans une première étude, des chercheurs ont comparé l’efficacité de deux traitements topiques de l’acné : l’un contenant de l’hydrocortisone et l’autre sans.

Les participants ont appliqué l’un des deux traitements deux fois par jour pendant les quatre premiers jours de l’étude. Ils ont ensuite appliqué la crème uniquement la nuit pendant le reste de la période d’étude de 3 mois.

Le groupe qui a utilisé l’hydrocortisone présentait une plus grande réduction des lésions acnéiques à la fin du premier mois. Toutefois, la différence n’était pas statistiquement significative.

D’autres recherches suggèrent que l’hydrocortisone peut être efficace lorsque les personnes l’utilisent en même temps que les traitements conventionnels de l’acné.

Une autre étude ancienne a examiné l’efficacité de divers traitements individuels et combinés contre l’acné. Elle a révélé que les personnes qui utilisaient 1 % d’hydrocortisone en association avec du peroxyde de benzoyle présentaient des améliorations plus significatives de leur acné que celles qui utilisaient le peroxyde de benzoyle seul.

Les chercheurs ont également noté que l’hydrocortisone contribuait à réduire les effets inflammatoires du peroxyde de benzoyle.

Est-il sûr ?

Vous pouvez être intéressé :

La Food and Drug Administration (FDA) a approuvé l’hydrocortisone pour le traitement des affections cutanées inflammatoires, comme l’eczéma. Cependant, le médicament peut entraîner des effets secondaires indésirables liés à la peau.

Dans un article de synthèse de 2014, des chercheurs ont trouvé des preuves suggérant qu’une utilisation inappropriée des corticostéroïdes topiques pourrait entraîner ce qui suit :

  • une altération de la cicatrisation des plaies
  • une diminution de l’élasticité de la peau
  • réduction de l’épaisseur de la peau

Les chercheurs ont également cité plusieurs cas dans lesquels l’utilisation de corticostéroïdes topiques a contribué à une acné non inflammatoire ou inflammatoire.

Cela aide-t-il à lutter contre les boutons ?

L’hydrocortisone réduit l’inflammation. Cependant, elle n’a pas d’effet direct sur la production de sébum et ne tue pas les bactéries responsables de l’acné. Par conséquent, l’hydrocortisone peut avoir peu ou pas d’effet sur les boutons non enflammés.

Est-il efficace contre l’acné kystique ?

L’acné kystique est un type d’acné grave qui se caractérise par des lésions cutanées infectées et enflammées.

Les rétinoïdes et les antibiotiques traitent efficacement les causes sous-jacentes de l’acné kystique. Une personne peut également prendre de l’hydrocortisone pour aider à réduire l’inflammation pendant une éruption active.

Selon une revue de 2014, les corticostéroïdes oraux offrent des avantages temporaires lors du traitement initial de l’acné de type inflammatoire. Cependant, les auteurs déconseillent l’utilisation de corticostéroïdes topiques pour traiter l’acné.

Le traitement des cicatrices d’acné est-il efficace ?

Selon la National Library of Medicine, l’hydrocortisone peut contribuer à réduire les cicatrices. Cependant, il n’est pas clair si l’hydrocortisone peut minimiser les cicatrices d’acné, spécifiquement.

Une petite étude de 2017 suggère qu’un corticostéroïde synthétique similaire appelé méthylprednisolone peut aider à prévenir les cicatrices post-chirurgicales.

L’étude a comparé deux traitements différents : une crème contenant de la méthylprednisolone et un gel de silicone topique. Après l’opération, les participants qui ont utilisé la crème à base de corticostéroïde ont présenté des cicatrices moins graves que ceux qui ont utilisé le gel de silicone.

Comment l’utiliser

L’hydrocortisone se présente sous de nombreuses formes, notamment

  • les pommades topiques
  • comprimés oraux
  • injections

Les produits à base d’hydrocortisone en vente libre et sur ordonnance sont accompagnés de recommandations sur la posologie et la durée du traitement. Ces recommandations peuvent varier d’un fabricant à l’autre, il est donc important de suivre les instructions figurant sur l’emballage ou sur l’ordonnance.

Il n’existe pas d’instructions de dosage spécifiques pour l’utilisation de l’hydrocortisone comme traitement de l’acné. La liste suivante contient donc des informations générales sur la posologie des différents traitements à l’hydrocortisone :

Vous pouvez être intéressé :
Type Dosage Dosage Durée du traitement
Crème topique sur ordonnanceHydrocortisone à 1% : 1 mg d’hydrocortisone pour 1 g de produit Appliquer une fine couche sur la peau affectée 2 à 3 fois par jour. Cesser l’utilisation après 2 semaines si la peau ne s’améliore pas. Cessez l’utilisation après 4 semaines si le traitement produit des avantages notables.
Crème topique en vente libre0,5 % d’hydrocortisone Appliquez une fine couche sur la peau affectée 3 à 4 fois par jour. Convient aux adultes et aux enfants âgés de 2 ans et plus. Arrêtez l’utilisation après 1 semaine. Cessez l’utilisation et n’utilisez pas d’autres produits à base d’hydrocortisone si les symptômes persistent pendant plus d’une semaine ou reviennent au bout de quelques jours.
Comprimé oralComprimés de 5, 10 ou 20 mg Prendre la dose prescrite (20 à 240 mg par jour) par voie orale. Varie en fonction de l’affection et de la réponse de la personne. Suivre les conseils d’un médecin.

Précautions à prendre

En général, les médecins considèrent l’hydrocortisone comme un traitement sûr et efficace pour certaines affections inflammatoires, comme l’eczéma.

Cependant, l’hydrocortisone par voie orale peut altérer la fonction du système immunitaire et augmenter le risque d’infections.

L’hydrocortisone ne convient pas aux personnes suivantes :

  • les femmes enceintes ou qui allaitent
  • les jeunes enfants
  • les personnes prenant des pilules contraceptives, des anticoagulants ou de l’aspirine
  • les personnes ayant des antécédents de maladie hépatique, rénale ou cardiaque.

Effets secondaires

La peau réagit différemment selon les personnes. L’hydrocortisone topique peut aider à soulager les rougeurs, les démangeaisons et les gonflements de la peau chez certaines personnes mais provoquer des réactions cutanées négatives chez d’autres.

Les effets secondaires potentiels de l’hydrocortisone topique sont les suivants

  • une irritation ou une sécheresse de la peau
  • une éruption de petites bosses rouges ou blanches
  • aggravation de l’acné
  • des changements dans la pigmentation de la peau
  • une croissance indésirable des poils

L’hydrocortisone peut affecter de nombreux systèmes organiques autres que la peau. Certains des effets secondaires les plus répandus, ou systémiques, de l’hydrocortisone sont les suivants

  • la prise de poids
  • déséquilibres hormonaux
  • des menstruations irrégulières
  • altération de la cicatrisation des plaies
  • fragilité de la peau
  • transpiration accrue
  • déséquilibre des électrolytes
  • rétention d’eau
  • faiblesse musculaire
  • ostéoporose
  • ulcères gastriques
  • pression artérielle élevée, ou hypertension
  • sarcome de Kaposi
  • tumeurs du cortex surrénalien

Certains des effets secondaires psychologiques associés à l’hydrocortisone orale sont les suivants

  • des sautes d’humeur
  • les changements de personnalité
  • euphorie
  • insomnie
  • symptômes de dépression ou de psychose

Traitements alternatifs

Il existe un certain nombre de traitements en vente libre ou sur ordonnance que les gens peuvent utiliser comme alternative à l’hydrocortisone. Les traitements que les fabricants ont spécifiquement conçus pour traiter l’acné peuvent donner les meilleurs résultats.

Les traitements topiques de l’acné comprennent

  • l’acide salicylique
  • le peroxyde de benzoyle
  • le rétinol
  • les pommades antibiotiques topiques

Les médicaments oraux contre l’acné comprennent

  • les contraceptifs hormonaux
  • le rétinol
  • antibiotiques
  • les hormones suppressives d’androgènes

Quand consulter un médecin

Les personnes qui utilisent l’hydrocortisone pour traiter l’acné doivent contacter leur médecin si elles ressentent des effets secondaires persistants ou qui s’aggravent, tels que :

  • éruptions d’acné
  • nausées
  • transpiration accrue
  • difficulté à dormir

Les personnes souffrant d’une acné kystique grave qui ne répond pas aux traitements en vente libre peuvent consulter un médecin ou un dermatologue pour une évaluation plus approfondie. Ces professionnels de la santé peuvent prescrire des médicaments topiques ou oraux plus puissants pour les formes graves d’acné.

Conseils pour le soin de l’acné

L’acné sévère peut affecter considérablement l’estime de soi et la qualité de vie d’une personne. Bien que les médicaments en vente libre et sur ordonnance puissent aider à traiter et à prévenir les poussées d’acné, il existe plusieurs façons de gérer les symptômes de l’acné à la maison. Il s’agit notamment de

  • se laver le visage en douceur deux fois par jour
  • éviter de laver ou d’exfolier le visage de manière excessive
  • appliquer quotidiennement une crème hydratante non grasse
  • porter un écran solaire non comédogène
  • se démaquiller avant d’aller se coucher
  • résister à l’envie d’éclater, de presser ou de gratter les imperfections actives
  • éviter de se toucher le visage.

Résumé

L’hydrocortisone est un corticostéroïde synthétique qui aide à réduire l’inflammation. Elle peut minimiser la rougeur et le gonflement de l’acné inflammatoire. Cependant, elle ne traite pas les causes sous-jacentes de l’acné, à savoir la production excessive de sébum et l’infection bactérienne.

L’hydrocortisone peut provoquer des effets secondaires physiques et psychologiques. Elle est également susceptible d’aggraver l’acné. Les personnes devraient consulter un médecin ou un dermatologue agréé avant d’utiliser l’hydrocortisone pour l’acné.