Le vinaigre de cidre de pomme est un type de vinaigre fabriqué à partir de jus de pomme fermenté. Les fabricants l’ajoutent souvent à certains aliments en tant qu’arôme naturel ou agent de conservation.

Des recherches suggèrent que le vinaigre de cidre de pomme (VCA) pourrait avoir des avantages potentiels pour la santé lorsque les gens le consomment de manière médicinale.

Dans cet article, nous décrivons la science qui sous-tend ces avantages potentiels. Nous donnons également des indications sur les dosages et énumérons les effets secondaires et les risques potentiels de la consommation de vinaigre de cidre de pomme.

Peut-on en consommer quotidiennement sans danger ?

En tant qu’ingrédient alimentaire, le vinaigre de cidre de pomme peut être consommé quotidiennement par la plupart des gens. Les fabricants ajoutent souvent le vinaigre de cidre de pomme de terre aux vinaigrettes, aux marinades et à d’autres condiments.

Certaines personnes peuvent s’interroger sur les risques potentiels du vinaigre de cidre de pomme si elles en consomment des doses plus importantes. Cependant, il existe actuellement peu de recherches qui examinent ces effets.

Les professionnels de la santé savent que des effets secondaires peuvent survenir si une personne boit du vinaigre de cidre de pomme pur ou l’applique sur la peau.

En général, une personne devrait consommer ou utiliser le vinaigre de cidre de pomme avec modération.

Dosage pour certaines conditions

Les prétendus bienfaits pour la santé du vinaigre de cidre de pomme et d’autres types de vinaigre sont dus à l’ingrédient principal : l’acide acétique. Une étude de 2016 a révélé que la consommation de 15 millilitres (ml) ou d’une cuillère à soupe d’acide acétique par jour est généralement suffisante pour qu’une personne constate des avantages potentiels pour la santé.

Cependant, la dose exacte recommandée dépend en partie de la condition que quelqu’un souhaite traiter. Vous trouverez ci-dessous une liste des problèmes de santé que le vinaigre acétique peut aider à gérer, ainsi que des informations sur les doses recommandées.

Il est recommandé de consulter son médecin avant d’ajouter du vinaigre de cidre de pomme à son alimentation ou de consommer des doses plus importantes à des fins médicales. Il peut ne pas convenir à certaines personnes en raison de son potentiel d’interaction avec certains médicaments.

Contrôle de la glycémie

Une étude de 2017 a révélé qu’une personne qui boit du vinaigre a des niveaux plus faibles de glucose et d’insuline dans le sang après un repas. Cela est vrai pour les personnes avec et sans troubles de la glycémie.

Vous pouvez être intéressé :

Les auteurs concluent que le vinaigre peut être un traitement d’appoint bénéfique pour aider à contrôler la glycémie. Toutefois, l’étude ne s’est pas penchée spécifiquement sur le rôle du vinaigre de cidre de pomme.

Une étude de 2004 a révélé que le vinaigre de cidre de pomme de terre contribue à améliorer la sensibilité à l’insuline post-prandiale chez les personnes présentant une résistance à l’insuline. Les auteurs suggèrent que l’acide acétique contenu dans le vinaigre de cidre de pomme de terre pourrait avoir des effets physiologiques similaires à ceux des médicaments contre le diabète que sont l’acarbose et la metformine.

L’étude décrit la recette suivante de vinaigre de cidre de pomme, que les participants ont bu 2 minutes avant de consommer des aliments :

  • 20 grammes (g) de vinaigre de cidre de pomme
  • 40 g d’eau
  • 1 cuillère à café de sucre ou d’édulcorant

Dans l’ensemble, les résultats de la recherche indiquent que le vinaigre de cidre de pomme a le potentiel d’affecter la glycémie et l’insuline. Ainsi, une personne souffrant de diabète ou d’autres problèmes de contrôle de la glycémie devrait en parler à son fournisseur de soins de santé avant d’utiliser le vinaigre de cidre de pomme à des fins médicinales.

De plus, le vinaigre de cidre de pomme ne doit jamais remplacer les médicaments prescrits pour le diabète.

Pour en savoir plus sur le vinaigre de cidre de pomme et le diabète, cliquez ici.

Perte de poids

Une étude de 2014 a examiné les effets de la consommation de vinaigre chez les personnes souffrant d’obésité, en examinant spécifiquement les facteurs de santé suivants :

  • le poids corporel
  • la masse graisseuse corporelle (MBC)
  • les niveaux de graisses, ou lipides, dans le sang.

Les chercheurs ont réparti les participants en trois groupes. Chaque personne a bu une boisson de 250 ml deux fois par jour, une fois après le petit-déjeuner et une fois après le dîner. La boisson contenait soit 0 ml, soit 15 ml, soit 30 ml de vinaigre de cidre de pomme de terre.

Ceux qui ont bu le vinaigre de cidre de pomme de terre ont eu une perte de poids modeste de 1 à 2 kilogrammes (kg) tout au long de l’étude de 3 mois. Ils ont également montré des réductions du BFM et des niveaux de lipides sanguins.

Un essai de 2018 a étudié les effets du VCA chez 44 personnes souffrant de surpoids ou d’obésité. Ces résultats comprenaient :

  • la gestion du poids
  • la graisse viscérale, qui est la graisse stockée autour des organes abdominaux.
  • les niveaux de lipides sanguins.

Tous les participants ont suivi un régime alimentaire à teneur réduite en calories pendant les 12 semaines de l’étude. Certains ont également consommé 15 ml de vinaigre de cidre de pomme deux fois par jour avec de la salade. Les chercheurs ont constaté que ceux qui avaient consommé le vinaigre de cidre de pomme de terre avaient bénéficié de plus d’avantages pour la santé que ceux qui n’en avaient pas consommé. Ces avantages comprenaient des réductions dans

  • le poids corporel
  • l’indice de masse corporelle (IMC)
  • graisse viscérale
  • le tour de hanches
  • l’appétit
  • lipides sanguins
  • cholestérol total
  • Vous pouvez être intéressé :

Les auteurs concluent qu’un régime hypocalorique associé à l’ACV pourrait contribuer à améliorer les résultats de santé chez les personnes en surpoids ou obèses. Cependant, d’autres études avec un plus grand nombre de participants sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Pour en savoir plus sur l’ACV et la perte de poids, cliquez ici.

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Le SOPK est une maladie qui affecte la fonction des ovaires d’une femme. Il provoque généralement des menstruations irrégulières, ce qui peut entraîner une baisse de la fertilité.

Selon le Bureau pour la santé des femmes, le SOPK est une cause fréquente mais traitable d’infertilité qui touche 1 femme sur 10 en âge de procréer.

Une étude de 2013 indique qu’une mauvaise sensibilité à l’insuline peut être une cause potentielle du SOPK chez certaines femmes. Comme le VCA semble améliorer la sensibilité à l’insuline, les chercheurs ont cherché à savoir si le VCA pouvait aider à traiter le SOPK.

Sept participantes atteintes du SOPK ont bu une boisson contenant 15 g de vinaigre de cidre de pomme par jour pendant 90 à 110 jours. Lors du suivi, six d’entre eux ont montré une meilleure sensibilité à l’insuline et quatre ont vu leurs cycles menstruels s’améliorer.

Les chercheurs suggèrent que le vinaigre de cidre de pomme peut aider à promouvoir la fonction ovarienne en améliorant la sensibilité à l’insuline chez les femmes atteintes de SOPK. Cependant, d’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Effets secondaires

La sécurité et les effets secondaires potentiels du vinaigre de cidre de pomme suscitent quelques inquiétudes. Les risques concernent principalement l’irritation de la peau et l’érosion de l’émail des dents.

Irritation de la peau

Les dermatologues préviennent que l’application du vinaigre de cidre de pomme pur sur la peau peut provoquer une irritation.

Les personnes doivent toujours diluer le vinaigre de cidre de pomme dans de l’eau ou de l’huile avant de l’appliquer sur leur peau. Une personne devrait également effectuer un test épicutané sur une petite surface de sa peau pour vérifier toute réaction avant d’appliquer le mélange plus largement.

Érosion de l’émail des dents

Les dentistes indiquent que la consommation de vinaigre de cidre de pomme peut endommager l’émail des dents. Des concentrations plus élevées de vinaigre de cidre de pomme ou une consommation prolongée de vinaigre de pomme sont susceptibles d’augmenter ce risque.

Pour aider à réduire le risque d’érosion de l’émail des dents, une personne devrait diluer le vinaigre dans une grande quantité d’eau avant de le consommer. Ensuite, il peut être utile de se rincer la bouche avec de l’eau plate ou un bain de bouche.

Interactions médicamenteuses

Le vinaigre de cidre peut interagir avec certains médicaments, comme les diurétiques et les médicaments contre le diabète.

Une personne qui prend des médicaments devrait en parler à son fournisseur de soins de santé avant d’utiliser le vinaigre de cidre de pomme médicinal ou d’ajouter du vinaigre de cidre de pomme à son alimentation.

Dans certains cas, la supplémentation en vinaigre de cidre de pomme de terre peut ne pas convenir à une personne. Dans ces cas, un professionnel de la santé peut être en mesure de recommander une alternative plus sûre.

Résumé

La recherche montre que le vinaigre de cidre de pomme peut aider à contrôler la glycémie et les niveaux d’insuline et qu’il pourrait aider à traiter le SOPK chez certaines femmes. Certaines études suggèrent également que le vinaigre de cidre de pomme pourrait donner des résultats modestes si une personne souhaite gérer son poids.

La plupart des recherches recommandent une dose quotidienne d’environ 1 à 2 cuillères à soupe de VCA, mélangées à de l’eau. Toutefois, les dosages exacts varient en fonction de l’affection. Des doses modestes sont généralement sûres à consommer, bien qu’elles puissent augmenter le risque d’érosion de l’émail des dents.

Il faut également savoir que le vinaigre de cidre de pomme peut interagir avec certains médicaments, notamment les diurétiques et les médicaments contre le diabète.

En général, les personnes qui prennent des médicaments devraient consulter leur professionnel de la santé avant de prendre du vinaigre de cidre de pomme ou tout autre complément alimentaire.