Le gonflement du genou peut réduire la mobilité et provoquer des douleurs et d’autres symptômes. Heureusement, quelques techniques simples peuvent rapidement atténuer le gonflement.

Le gonflement du genou peut résulter d’une surutilisation, d’une blessure ou de l’arthrite. Une personne peut être en mesure de réduire le gonflement à la maison, mais dans certains cas, un traitement professionnel est nécessaire.

Cet article décrit certaines des causes les plus courantes de gonflement du genou et les différentes façons de le réduire rapidement.

Pourquoi le genou est-il gonflé ?

Un certain nombre de problèmes peuvent provoquer un gonflement du genou :

Blessure

L’une des situations suivantes peut entraîner un gonflement du genou :

  • Une entorse : Il s’agit d’un ligament étiré ou déchiré. Les ligaments sont des bandes de tissu fibreux qui relient les os entre eux. Les entorses du genou peuvent résulter d’un choc violent ou d’une torsion du genou.
  • Une foulure : Il s’agit d’un muscle ou d’un tendon étiré ou déchiré. Les tendons sont des bandes de tissu fibreux qui relient les muscles aux os. Les foulures du genou peuvent se produire à la suite d’un mouvement ou d’une torsion soudaine du genou.
  • Cartilage déchiré : Les ménisques sont une paire de coussinets de cartilage en forme de croissant situés à l’intérieur de chaque articulation du genou. Ils aident à prévenir la friction entre les os qui composent le genou. Une torsion soudaine du genou peut entraîner une déchirure du ménisque.
  • Tendinite : Il s’agit de l’inflammation d’un tendon. La tendinite du genou peut être due à une surutilisation de l’articulation du genou, généralement lors d’activités telles que la course, le saut et le cyclisme.

Bursite prépatellaire

Les bourses séreuses sont des sacs remplis de liquide qui contribuent à réduire la friction dans une articulation. Elles peuvent s’enflammer et produire un excès de liquide, entraînant un gonflement de l’articulation.

La bursite prépatellaire est le terme médical désignant le gonflement des bourses de la rotule. Cela peut être dû à :

Vous pouvez être intéressé :
  • une pression continue sur l’avant du genou, éventuellement causée par des agenouillements fréquents
  • une blessure à l’avant du genou
  • une infection des bourses séreuses.

Parmi les symptômes, citons :

  • un gonflement rapide de l’avant du genou
  • rougeur ou chaleur autour du genou
  • une douleur qui survient généralement pendant ou après une activité.

Arthrite

L’arthrite provoque une inflammation d’une ou plusieurs articulations.

Il existe plus de 100 types d’arthrite. Les deux qui affectent le plus souvent les genoux sont l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde.

L’arthrose

L’arthrose est une maladie dégénérative, qui entraîne l’usure progressive du cartilage d’une articulation.

Dans le genou, elle peut entraîner la dégénérescence du cartilage qui amortit les extrémités des os qui constituent l’articulation du genou. Avec le temps, les os frottent l’un contre l’autre.

Une personne peut ressentir

  • des douleurs et une raideur articulaires
  • une amplitude de mouvement limitée de l’articulation
  • des claquements ou des craquements lors de la flexion ou de l’extension de l’articulation
  • un gonflement autour de l’articulation
  • une faiblesse des muscles autour de l’articulation
  • instabilité ou déformation de l’articulation du genou
  • le développement d’excroissances appelées éperons osseux.

L’arthrose est plus fréquente chez les personnes de plus de 50 ans, et elle tend à se manifester plus souvent chez les femmes.

La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune chronique dans laquelle le système immunitaire attaque les tissus sains, notamment le cartilage et les os.

Dans le genou, cela peut entraîner un gonflement de la membrane synoviale qui tapisse l’articulation. Cela peut entraîner des douleurs, un gonflement visible et une réduction de l’amplitude des mouvements du genou.

Arthrite due à une infection

Une infection peut se produire dans le liquide ou les tissus des articulations. Un médecin peut parler d’arthrite septique. Il s’agit d’une urgence, qui nécessite une intervention chirurgicale urgente.

L’infection peut être virale, fongique ou bactérienne, mais le coupable le plus courant est le Staphylococcus aureus, un type de bactérie.

L’agent pathogène infectant peut pénétrer dans l’articulation du genou par une plaie, ou l’infection peut se propager à partir d’une autre partie du corps.

Vous pouvez être intéressé :

Les facteurs suivants peuvent augmenter le risque d’arthrite septique :

  • l’âge avancé
  • ostéoarthrite
  • la polyarthrite rhumatoïde
  • le diabète
  • troubles du poumon ou du foie
  • VIH
  • trouble de la consommation d’alcool
  • consommation de drogues par voie intraveineuse
  • un système immunitaire affaibli
  • une infection systémique transmise par le sang

Par ailleurs, une personne qui a déjà souffert d’arthrite septique dans le passé présente un risque accru de récidive.

Moyens de réduire le gonflement du genou

Voici quelques techniques pour réduire le gonflement à la maison :

Se reposer

Évitez toute activité qui a pu faire gonfler le genou. Cela donne à l’articulation une chance de guérir. Il est particulièrement important d’éviter tout exercice de mise en charge, qui peut aggraver une blessure au genou.

Cependant, le fait d’étirer et de redresser doucement le genou de temps en temps lui permettra de rester souple pendant la guérison.

Appliquer de la glace

L’application de glace sur le genou, pendant 15 à 20 minutes d’ affilée, peut réduire le gonflement. Elle provoque la constriction des vaisseaux sanguins près de l’articulation, ce qui réduit le flux sanguin et l’inflammation.

N’appliquez pas la glace directement sur la peau, car cela peut provoquer des brûlures. Placez-la plutôt dans un sac en plastique scellable, puis enveloppez le sac scellé dans une serviette ou un tissu propre avant de l’appliquer sur la peau.

Compression

L’utilisation d’un bandage ou d’un manchon de compression empêche le liquide de s’accumuler dans et autour de l’articulation. Cela peut aider à prévenir ou à réduire le gonflement.

Optez pour un bandage plus large, qui exerce une pression plus forte sans couper la circulation. Le bandage doit être ferme mais pas serré.

Surélever le genou

Lorsque la personne se repose, son genou gonflé doit se trouver au-dessus du niveau du cœur. Cela permet de drainer l’excès de liquide de l’articulation et de réduire le flux sanguin vers celle-ci. Ces deux facteurs contribuent à réduire le gonflement.

Des coussins ou des oreillers ordinaires font souvent l’affaire, mais des coussins spéciaux pour l’élévation des jambes sont également disponibles.

Prendre des médicaments anti-inflammatoires

La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) devrait contribuer à réduire le gonflement et l’inflammation de l’articulation du genou et à soulager la douleur.

Certains AINS, comme l’ibuprofène (Advil) ou le naproxène (Aleve), sont en vente libre. Un médecin peut prescrire des médicaments plus puissants pour traiter une douleur et un gonflement importants.

Faire des exercices doux

Les exercices isométriques contractent un muscle particulier ou un groupe de muscles sans faire bouger l’articulation.

Un physiothérapeute peut élaborer un programme d’exercices de ce type pour renforcer et soutenir les muscles autour du genou tout en réduisant l’accumulation de liquide dans l’articulation.

Masser le genou

Le massage peut aider à évacuer l’excès de liquide du genou. Une personne peut effectuer le massage elle-même ou se rendre chez un massothérapeute qualifié.

Quand consulter un médecin

Consultez un médecin si le gonflement de l’articulation du genou ne s’améliore pas après plusieurs jours de repos et de soins à domicile.

Les autres symptômes qui indiquent la nécessité de consulter un médecin sont les suivants :

  • une rougeur ou une chaleur autour du genou
  • décoloration de la peau sous le genou
  • toute autre apparence inhabituelle du genou
  • cliquetis ou blocage du genou
  • douleur, engourdissement ou picotement de la peau sous le genou
  • douleur sévère ou persistante au niveau du genou
  • une incapacité à mettre du poids sur le genou
  • une douleur qui persiste lorsqu’il n’y a pas de poids sur le genou
  • une incapacité à redresser l’articulation du genou
  • de la fièvre

Résumé

Le gonflement du genou peut résulter d’un surmenage, d’une blessure ou d’un type d’arthrite.

Les soins à domicile, comme l’application de glace et l’élévation de la zone, peuvent réduire le gonflement et favoriser la guérison, mais un traitement professionnel peut être nécessaire.

Consultez un médecin en cas de gonflement grave ou persistant du genou ou si le gonflement s’accompagne de tout autre symptôme inquiétant.