Les verrues sont des lésions bénignes qui peuvent se développer sur la peau ou les muqueuses. Les gens peuvent développer des verrues n’importe où sur le corps, notamment sur les doigts, le visage, le cuir chevelu et les organes génitaux.

Le virus contagieux du papillome humain (VPH) est à l’origine des verrues. Différentes souches de VPH peuvent entraîner différents types de verrues.

Certaines personnes constatent que les verrues disparaissent sans traitement. Cependant, les personnes doivent consulter un médecin si elles développent des verrues, car leur élimination peut nécessiter un traitement médical.

Dans cet article, nous examinons à la fois les remèdes maison et les traitements cliniques pour se débarrasser des verrues sur les doigts.

Traitement à domicile

Bien que les verrues se résorbent parfois d’elles-mêmes, les personnes peuvent demander un traitement pour les verrues qui provoquent des douleurs, une gêne ou des problèmes esthétiques.

Les médecins peuvent recommander des traitements à domicile, y compris des médicaments en vente libre (OTC). Quelques exemples sont présentés ci-dessous.

L’acide salicylique

Les personnes ayant des verrues sur les doigts peuvent essayer l’acide salicylique en vente libre pour traiter leurs verrues.

L’acide salicylique est un agent kératolytique, c’est-à-dire qu’il décompose les cellules de la peau. Les personnes ne doivent appliquer l’acide salicylique que directement sur les verrues, en prenant soin d’éviter la peau environnante.

Les médecins et les pharmaciens recommandent parfois d’appliquer une barrière physique sur la peau environnante avant d’appliquer l’acide salicylique sur la verrue. La gelée de pétrole est une barrière populaire.

Les médecins peuvent également suggérer de tremper la verrue dans de l’eau chaude pendant 5 minutes avant d’appliquer le traitement. On peut aussi essayer de limer la peau épaisse de la verrue avec une pierre ponce ou une planche d’émeri.

Ces méthodes peuvent aider le médicament à pénétrer dans les couches de la peau qui contiennent le VPH actif.

L’acide salicylique est disponible dans de nombreuses préparations et concentrations différentes, mais selon l’American Family Physician(AAFP), la plupart des gens utilisent une préparation contenant 17 % d’acide salicylique.

Ce dosage est efficace et les gens ont tendance à bien le tolérer. Cependant, certaines personnes peuvent remarquer une légère irritation au niveau du site d’application.

L’AAFP indique que les personnes peuvent avoir besoin de poursuivre le traitement deux fois par jour pendant un maximum de 12 semaines.

Vous pouvez être intéressé :

Imiquimod (Aldara)

Certains médecins peuvent prescrire la crème à l’imiquimod (Aldara) pour traiter les verrues sur les doigts. Cependant, la Food and Drug Administration (FDA) n’a approuvé cette crème que pour traiter les verrues génitales et périanales.

Ruban adhésif en toile

Une revue de 2019 dans Canadian Family Physician décrit un traitement des verrues chez les enfants à l’aide de ruban adhésif en toile. Selon les estimations, cette procédure permet de guérir environ 80 % des verrues.

Bien que les preuves de l’efficacité de cette méthode soient limitées, l’utilisation du ruban adhésif en toile est sans danger, et la plupart des gens le tolèrent bien.

Selon le Médecin de famille canadien, les personnes ayant des verrues sur les doigts peuvent appliquer un petit morceau de ruban adhésif sur la verrue une fois tous les 4 à 7 jours. La personne doit retirer le ruban après un maximum de 7 jours.

Une fois le ruban enlevé, la personne doit nettoyer la zone avec de l’eau et du savon. Elle peut ensuite utiliser une planche d’émeri pour enlever toute peau morte de la verrue. La personne doit réappliquer un autre morceau de ruban adhésif 12 heures plus tard. Les personnes peuvent avoir besoin de répéter ce cycle pendant 4 à 6 semaines.

L’AAFP note que l’efficacité de l’utilisation du ruban adhésif en toile pour éliminer les verrues n’est pas claire. Par conséquent, les médecins ne peuvent recommander l’utilisation de cette méthode qu’en association avec de l’acide salicylique ou d’autres traitements établis contre les verrues.

Procédures d’élimination

Plusieurs procédures qui peuvent être efficaces pour le traitement des verrues sont disponibles en cabinet.

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des procédures les plus efficaces que les médecins et les dermatologues peuvent utiliser pour éliminer les verrues.

Cryothérapie

L’AAFP explique que la cryothérapie est une procédure en cabinet qui utilise de l’azote liquide pour geler les verrues à une température de -196°C (-321°F). Cela endommage les différentes couches de la verrue, ce qui la fait tomber après trois ou quatre traitements de cryothérapie. La cryothérapie permet de guérir les verrues dans 50 à 70 % des cas.

Il est possible d’acheter des appareils cryogéniques pour verrues à domicile. Cependant, les experts ne savent pas si ces produits en vente libre sont efficaces pour éliminer les verrues, car ils ne peuvent pas atteindre les températures de surface extrêmement basses que la cryothérapie en cabinet atteint.

Les antigènes cutanés du Candida et des oreillons

Les antigènes sont des substances qui provoquent une réponse immunitaire dans l’organisme. Une première étude pilote réalisée en 2001 a montré comment l’injection d’antigènes de Candida ou des oreillons dans une verrue stimulait une réponse immunitaire contre le VPH.

La réponse immunitaire peut se produire dans la verrue injectée, ainsi que dans d’autres verrues distantes.

Selon l’AAFP, les personnes peuvent avoir besoin d’injections toutes les 3 à 4 semaines pour un maximum de trois traitements.

Thérapie photodynamique à l’acide aminolévulinique

Lathérapie photodynamique à l’acide aminolévulinique est une option plus coûteuse pour l’élimination des verrues.

Le traitement consiste à exposer la verrue à l’acide aminolévulinique pendant 3 à 8 heures. L’acide rend la verrue sensible à la lumière. Le dermatologue cible ensuite la verrue avec une source lumineuse, ce qui provoque la déstabilisation et la chute de la verrue.

Une étude publiée dans le Journal of Cosmetics, Dermatological Sciences and Applications a fait état de taux de réussite élevés avec cette procédure.

Autres procédures

Toutes les procédures d’élimination des verrues n’ont pas la même efficacité. Selon une étude de 2011, les scientifiques n’ont pas encore déterminé l’efficacité des procédures suivantes :

  • Labléomycine intralésionnelle: Cette procédure consiste à injecter un médicament de traitement anticancéreux appelé bléomycine dans la verrue. Les médecins peuvent utiliser cette méthode pour traiter les verrues persistantes qui n’ont pas répondu aux autres formes de traitement.
  • Laser à colorant pulsé: Cette méthode consiste à diriger des faisceaux de lumière concentrés dans la verrue. La lumière détruit les vaisseaux sanguins (capillaires) à l’intérieur de la verrue, mais n’endommage pas la peau environnante.
  • L’ablation chirurgicale par curetage ou cautérisation: Un médecin peut retirer la verrue en la creusant à l’aide d’une lame en forme d’anse arrondie (curetage) ou en la brûlant avec un instrument chauffé (cautérisation).

Soins ultérieurs

Les verrues peuvent persister pendant des semaines, voire des mois. Les personnes devront peut-être appliquer des traitements contre les verrues plusieurs fois par jour tant que la verrue persiste.

Il faut également savoir que les verrues réapparaissent souvent, quelle que soit la méthode de traitement utilisée.

Vous pouvez être intéressé :

Après qu’un médecin ait diagnostiqué et traité une verrue, il fournira des conseils sur le suivi. Il s’agit notamment d’informations sur

  • comment éviter un nouveau traumatisme de la zone
  • comment prévenir la transmission du VPH à d’autres personnes

Lesmesures préventives qu’une personne peut prendre pour réduire le risque de développer d’autres verrues sont les suivantes :

  • éviter de se ronger les ongles
  • porter des chaussures appropriées au bord de la piscine
  • se laver souvent les mains pour aider à éliminer le virus de la peau.

En général, les personnes ne présentent pas de cicatrices ou de défauts résiduels après la disparition d’une verrue.

Est-ce qu’elles reviendront ?

Bien qu’il existe de nombreuses options de traitement des verrues, leur coût et leur efficacité peuvent varier considérablement.

Les récidives de verrues sont très fréquentes avec chaque type de traitement. C’est pourquoi il peut être judicieux d’essayer d’abord les traitements les moins coûteux.

Les médecins réservent généralement les traitements les plus coûteux aux verrues récurrentes multiples.

Quand consulter un médecin

Bien que l’on puisse traiter les verrues à l’aide de produits en vente libre, il est conseillé de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic correct. Les verrues peuvent ressembler à d’autres affections cutanées qui peuvent nécessiter une prise en charge différente.

Les personnes doivent également consulter un médecin si elles ne constatent aucune amélioration des verrues des doigts après avoir utilisé de l’acide salicylique à 17 % pendant au moins 12 semaines consécutives.

Les verrues disparaîtront-elles d’elles-mêmes ?

Souvent, les verrues disparaissent spontanément. Par conséquent, le médecin d’une personne peut recommander une attente vigilante pour voir si la verrue disparaît sans médicament.

Sont-elles contagieuses ?

L’American Academy of Dermatology Association (AAD) note que les verrues sont contagieuses. Une personne peut développer des verrues à la suite d’un contact direct ou indirect avec la verrue d’une autre personne.

On parle de contact direct lorsqu’une partie du corps d’une personne touche la verrue d’une autre personne. Le contact indirect est le contact d’une partie du corps d’une personne avec un objet qui a déjà été en contact avec la verrue d’une autre personne.

Par exemple, on peut toucher une poignée de porte qu’une autre personne a touchée, ou marcher pieds nus dans une piscine publique.

La peau d’une personne offre un certain degré de protection contre le VPH. Par conséquent, si une personne dont la peau est abîmée entre en contact avec le VPH, elle peut être plus susceptible de contracter le virus.

Résumé

Les verrues sur les doigts sont une affection cutanée contagieuse courante causée par le VPH. On peut contracter des verrues sur les doigts par contact direct ou indirect.

Les verrues peuvent disparaître d’elles-mêmes, mais les personnes peuvent demander un traitement si la verrue est inconfortable, douloureuse ou si elle pose des problèmes d’ordre esthétique.

Plusieurs traitements sont disponibles, notamment des remèdes maison et des procédures dermatologiques. Toutes les options de traitement n’ont pas la même efficacité, et toutes peuvent entraîner la réapparition de la verrue après un certain temps.

Bien qu’une personne puisse traiter les verrues à la maison, elle doit consulter un médecin pour obtenir un diagnostic. Les verrues peuvent ressembler à d’autres affections cutanées qui peuvent nécessiter un traitement et une prise en charge différents.