Une prothèse de hanche est une intervention chirurgicale courante qu’un chirurgien pratique pour traiter une articulation de la hanche endommagée. L’opération consiste à remplacer l’articulation par un implant, ou une prothèse.

La chirurgie de remplacement de la hanche, également appelée arthroplastie de la hanche, vise à améliorer la fonction de l’articulation de la hanche et à soulager la douleur. Le fait d’avoir une nouvelle hanche permet généralement à une personne de reprendre ses activités normales. La plupart des prothèses de hanche durent de nombreuses années.

Laplupart des personnes qui subissent une arthroplastie de la hanche ressentent moins de douleur, sont plus mobiles et ont une meilleure qualité de vie.

Cet article examine les raisons pour lesquelles une personne peut avoir besoin d’une prothèse de hanche, l’intervention elle-même et ce à quoi il faut s’attendre pendant le processus de récupération.

Pourquoi les gens se font-ils poser une prothèse de hanche ?

L’articulation de la hanche est l’endroit où le haut du fémur est relié au bassin. Elle assure la stabilité et supporte le poids du corps. Le bon fonctionnement de la hanche est essentiel pour les mouvements du bas du corps, y compris la marche et la station debout.

Certaines maladies ou blessures endommagent certaines parties de l’articulation de la hanche, ce qui peut affecter son fonctionnement. La chirurgie de remplacement de la hanche consiste à remplacer les parties endommagées de la hanche par des matériaux artificiels, comme le plastique et le métal.

Les affections courantes qui peuvent amener une personne à avoir besoin d’une prothèse de hanche sont les suivantes

  • l’ostéoarthrite
  • la polyarthrite rhumatoïde
  • ostéonécrose
  • blessures et fractures

L’arthrose est l’affection la plus fréquente à l’origine d’une arthroplastie de la hanche. L’arthrose entraîne la dégradation du cartilage d’une articulation.

La pose d’une prothèse de hanche consiste à retirer les surfaces cartilagineuses endommagées et à les remplacer par une articulation artificielle, ou prothèse. Cette opération peut soulager considérablement la douleur et améliorer la fonction de l’articulation de la hanche.

Vous pouvez être intéressé :

Qui peut en avoir besoin ?

Une personne présentant des lésions avancées de l’articulation de la hanche qui entraînent des douleurs importantes et une mobilité limitée peut bénéficier d’une prothèse de hanche.

Avant l’opération, les médecins tenteront souvent des traitements non chirurgicaux, tels que des médicaments, une thérapie physique et des injections. Cependant, ils proposeront généralement une arthroplastie de la hanche aux personnes dont les symptômes persistent.

Les adultes plus âgés sont plus susceptibles de développer des affections qui endommagent les articulations de la hanche, comme l’arthrose. La santé osseuse diminue également avec l’âge, ce qui augmente le risque de fracture de la hanche.

Types de chirurgie de remplacement de la hanche

Il existe de nombreux types d’implants pour remplacer des parties de la hanche, ainsi que différentes techniques chirurgicales pour l’opération. La plupart impliquent le remplacement de la boule située au sommet du fémur et la mise en place d’une cupule, ou douille, dans le bassin.

Les chirurgiens utilisent généralement du métal pour la tige qu’ils insèrent dans la partie supérieure du fémur. La tête, ou boule, de l’implant est généralement en métal ou en céramique, et la cupule qu’ils placent dans le bassin est généralement aussi en métal.

Ils placent un revêtement en plastique qui s’adapte à la tête dans la cupule, permettant à la nouvelle hanche de bouger librement et sans douleur.

Pour fixer les implants à l’os, les chirurgiens peuvent utiliser un type spécial de ciment osseux. Cependant, chez les personnes plus jeunes, les implants sont souvent « press-fit ». Cela signifie que les implants sont dotés d’un revêtement spécial qui permet à l’os de se développer sur eux.

Une prothèse de hanche hybride utilise une combinaison de ces deux techniques.

Risques

La chirurgie de remplacement de la hanche réduit généralement la douleur et augmente la mobilité. Cependant, une opération de remplacement de la hanche comporte certains risques associés.

Ces risques sont les suivants

  • une infection
  • saignement
  • caillots sanguins
  • embolie pulmonaire
  • dislocation
  • lésion nerveuse
  • le descellement de l’implant

Comment se préparer

Avant de subir une intervention chirurgicale, une personne doit consulter son médecin et passer des tests sanguins de dépistage. Les personnes souffrant de certaines pathologies peuvent également avoir besoin de tests supplémentaires, notamment un électrocardiogramme (pour évaluer la fonction cardiaque) et une radiographie pulmonaire.

Le médecin examinera également les antécédents médicaux complets de la personne, sa liste de médicaments actuels et procédera à un examen physique. Dans certains cas, avant l’opération, il peut également recommander de faire des exercices de renforcement, de perdre du poids et d’arrêter de fumer (le cas échéant).

Il faut également tenir compte de l’organisation du transport vers et depuis l’hôpital et de la planification de l’arrêt de travail après l’opération.

Comment se déroule une opération de remplacement de la hanche ?

Vous pouvez être intéressé :

La plupart des chirurgiens pratiquent des arthroplasties de la hanche en utilisant une combinaison de techniques anesthésiques, notamment des anesthésiques généraux, des anesthésiques spinaux ou épiduraux, des blocs nerveux périphériques et des anesthésiques locaux. Ils injecteront ces produits dans les tissus entourant l’articulation de la hanche.

L’opération implique une incision de la peau, la séparation des muscles, puis l’exposition de l’articulation de la hanche. Le chirurgien retire ensuite la partie endommagée de l’articulation et fixe les implants à l’os.

Il referme ensuite l’incision cutanée à l’aide d’agrafes chirurgicales ou de sutures. Enfin, il place un pansement stérile sur le site de l’incision.

Soins postopératoires et rétablissement

Après une arthroplastie de la hanche, le médecin fournit des liquides et des médicaments par voie intraveineuse pour faciliter le processus de récupération.

La durée de la convalescence varie d’une personne à l’autre. La plupart des personnes passent 2 à 3 jours à l’hôpital, mais certains centres pratiquent désormais des opérations de remplacement total de la hanche en ambulatoire, ou le jour même.

À sa sortie de l’hôpital, la personne recevra une ordonnance pour les médicaments nécessaires. Il peut s’agir d’analgésiques et d’anticoagulants, qui peuvent aider à prévenir la formation de caillots sanguins dans les jambes.

Le rétablissement à domicile consiste généralement à effectuer des exercices pour renforcer la hanche et améliorer la mobilité. Ces exercices peuvent inclure des activités simples dans la maison, comme apprendre à marcher ou à monter des escaliers avec la nouvelle hanche.

Un kinésithérapeute peut également se rendre au domicile de la personne jusqu’à ce qu’il soit sûr et confortable pour elle de suivre une thérapie à l’extérieur.

Les médecins peuvent également recommander d’apporter quelques modifications à l’environnement domestique, comme l’installation de rampes dans la douche ou l’utilisation d’un siège de toilette surélevé.

La plupart des personnes devront utiliser un déambulateur, des béquilles ou une canne après l’opération. Cependant, beaucoup peuvent marcher de manière autonome 2 à 3 semaines après l’opération, et la plupart auront complètement récupéré en 3 à 4 mois.

Il est très important de suivre une thérapie physique et de faire des exercices à domicile après une opération de remplacement de la hanche. Les personnes doivent suivre les prescriptions du médecin afin d’obtenir le meilleur résultat possible après l’opération.

Quand contacter un médecin

Les problèmes de hanche peuvent avoir un impact majeur sur la mobilité et la qualité de vie d’une personne. Une personne doit consulter un médecin en cas de douleur persistante à la hanche ou de difficulté à bouger l’articulation de la hanche.

Un médecin recommandera souvent des traitements non chirurgicaux avant de proposer une prothèse de hanche.

Les personnes qui ont subi une arthroplastie de la hanche doivent contacter le cabinet de leur chirurgien si elles présentent l’un des symptômes suivants :

  • aggravation de la douleur de la hanche
  • gonflement des jambes
  • douleur ou sensibilité au mollet
  • fièvre supérieure à 38 °C (100,4 °F)
  • frissons
  • écoulement de l’incision
  • rougissement autour de l’incision

Après l’opération, une personne doit toujours contacter le bureau de son chirurgien si elle a des inquiétudes.

Résumé

La chirurgie de remplacement de la hanche est une opération très courante, en particulier chez les adultes plus âgés. Elle est le plus souvent nécessaire lorsqu’une personne souffre d’arthrose de la hanche. Elle peut réduire considérablement la douleur de la personne et améliorer sa mobilité et sa qualité de vie.

Un chirurgien orthopédiste recommandera généralement une prothèse de hanche après avoir essayé d’autres traitements, notamment des médicaments, des injections et une thérapie physique.

Il faut du temps pour se remettre complètement d’une arthroplastie de la hanche, et la plupart des gens auront besoin d’une thérapie physique pour les aider à retrouver leur capacité de marche, leur mobilité et leur force normales.