Les douleurs de la hanche et de la jambe peuvent rendre difficile et douloureuse la participation aux activités quotidiennes. Il existe de nombreuses causes possibles de douleurs à la hanche et à la jambe.

Certaines causes sont temporaires, tandis que d’autres peuvent être à long terme. Toute personne souffrant de douleurs sévères ou persistantes à la jambe ou à la hanche doit consulter un médecin pour obtenir un diagnostic.

Dans cet article, nous abordons certaines des causes possibles de douleurs de la hanche et de la jambe, y compris leurs symptômes, les facteurs de risque et le traitement.

Tendinite

La tendinite, ou tendinite, est une inflammation d’un tendon, qui peut résulter d’une déchirure du tendon ou de sa dégénérescence. Les chercheurs ne savent pas exactement ce qui cause la tendinite, mais ils pensent que les blessures peuvent amorcer le processus qui y conduit.

Symptômes

Les symptômes de la tendinite peuvent inclure

  • une douleur résultant d’une blessure ou d’un stress
  • une faiblesse dans la zone affectée
  • une difficulté à bouger le tendon
  • une sensation de grincement ou de craquement lors du mouvement du tendon
  • gonflement

Facteurs de risque

Le facteur de risque le plus courant de développer une tendinite est un mouvement ou une activité soudaine ou répétitive, notamment

Vous pouvez être intéressé :
  • la course et le saut
  • une mauvaise posture
  • une mauvaise technique lors de la pratique d’un sport
  • le surmenage des muscles.

Diagnostic

Le médecin procède généralement à un examen physique, mais il peut demander une échographie pour examiner la blessure de manière plus approfondie. S’il soupçonne une lésion osseuse, le médecin peut également demander une radiographie.

Traitement

Le traitement de première intention de la tendinite est le repos. Le médecin peut également recommander une thérapie physique ou professionnelle pour aider à gérer la douleur ou, parfois, une courte série d’injections de stéroïdes.

Dans les cas graves, une intervention chirurgicale de libération du tendon peut être nécessaire.

Arthrite

L’arthrite est une affection qui se traduit par des douleurs et une inflammation des articulations. Il existe plus de 100 types d’arthrite, dont les suivants

  • l’ostéoarthrite
  • la polyarthrite rhumatoïde
  • la goutte
  • l’arthrite septique

Symptômes

Les symptômes de l’arthrite sont les suivants

  • douleur, gonflement et raideur des articulations
  • impossibilité d’utiliser les articulations
  • fatigue
  • difficulté à s’endormir et à rester endormi
  • l’aggravation de la douleur au cours de la journée.

Les symptômes de l’arthrite inflammatoire, comme la goutte et la polyarthrite rhumatoïde, sont les suivants:

  • une douleur et une raideur prolongée le matin
  • une douleur lorsque l’articulation n’est pas utilisée
  • douleur croissante au fil du temps lors de l’utilisation de l’articulation
Vous pouvez être intéressé :

Facteurs de risque

Les facteurs de risque de l’arthrose sont les suivants

  • le vieillissement
  • être une femme
  • une blessure antérieure aux articulations
  • l’obésité
  • mutations génétiques

Les facteurs de risque de la polyarthrite rhumatoïde sont les suivants:

  • le fait d’être une femme
  • les facteurs environnementaux, tels que le tabagisme
  • avoir un membre de la famille proche atteint de polyarthrite rhumatoïde.

Les facteurs de risque de la goutte sont les suivants

  • les mutations génétiques
  • l’incapacité à se débarrasser de l’acide urique
  • être un homme
  • vieillir
  • avoir une maladie rénale chronique
  • la consommation de grandes quantités d’alcool pendant une période prolongée
  • prendre des médicaments diurétiques.

Les facteurs de risque de l’arthrite septique sont les suivants

  • l’âge avancé
  • avoir un système immunitaire affaibli
  • le diabète
  • utilisation de prothèses articulaires
  • la polyarthrite rhumatoïde
  • utilisation de médicaments injectables

Diagnostic

Le médecin procède à un examen physique pour déterminer le type d’arthrite dont souffre la personne.

Il peut également prescrire plusieurs examens d’imagerie, tels que des radiographies, une IRM, des ultrasons ou un scanner. Ces examens permettent d’évaluer le degré d’avancement de la maladie et de déterminer si les tissus environnants présentent des problèmes.

Traitement

Les options de traitement varient selon les différents types d’arthrite.

Arthrose

Il est possible de réduire la douleur et les autres symptômes en suivant une thérapie physique, en utilisant des appareils orthopédiques et l’acupuncture, et en adoptant un régime alimentaire sain. Un médecin peut recommander la prise de médicaments anti-inflammatoires.

Dans les cas graves, un médecin peut conseiller une chirurgie de remplacement de l’articulation.

La polyarthrite rhumatoïde

Les médicaments antirhumatismaux modificateurs de la maladie (DMARD) constituent le principal traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Cependant, les personnes concernées peuvent également avoir besoin de prendre des anti-inflammatoires en plus des DMARD pour gérer la douleur et le gonflement.

Goutte

Les médicaments anti-inflammatoires peuvent contribuer à réduire la douleur et à rendre la goutte plus facile à gérer. Un médecin peut également prescrire des injections de corticostéroïdes. Les personnes souffrant de goutte récurrente ou de maladie rénale chronique peuvent avoir besoin de prendre un médicament qui diminue la quantité d’acide urique dans l’organisme.

Arthrite septique

Un professionnel de santé peut traiter une arthrite septique en drainant l’articulation et en prescrivant un traitement antibiotique.

Dislocation

La luxation de la hanche, du genou ou de la cheville peut provoquer des douleurs à la hanche et à la jambe. Les causes les plus courantes sont les blessures subies lors d’activités telles que le saut ou la pratique d’un sport. Un accident, tel qu’un accident de voiture ou une chute de hauteur, peut également provoquer une luxation.

Symptômes

Les symptômes d’une luxation de la hanche sont les suivants :

  • l’audition d’un bruit de claquement ou d’éclatement
  • douleur immédiate après une blessure
  • la cavité articulaire semble « lâche ».

Les symptômes d’une luxation du genou sont les suivants:

  • douleur
  • possibilité d’étendre le genou de plus de 30 degrés par rapport à la normale
  • gonflement autour du genou

Les symptômes d’une luxation de la cheville sont les suivants:

  • douleur et sensibilité
  • un gonflement autour de l’articulation
  • dans les cas graves, une perte de peau autour de l’articulation.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque de luxation de l’articulation sont les suivants

  • la pratique de sports à fort impact
  • la participation à des activités comportant un risque de chute
  • l’obésité

Diagnostic

Un médecin peut diagnostiquer une luxation en effectuant un examen physique et en demandant à la personne ce qui a causé la blessure. Il peut également utiliser des tests d’imagerie, tels que des radiographies, pour examiner la zone et déterminer la gravité de la luxation.

Traitement

La plupart du temps, un professionnel de la santé peut remettre une articulation en place. Dans certains cas, les luxations articulaires apparaissent en même temps que les fractures osseuses, qu’un médecin ou un professionnel de la santé traitera également. Dans d’autres cas, la personne devra subir un traitement chirurgical.

Bursite

La bursite est l’inflammation ou le gonflement d’une bourse séreuse. Les bourses sont de petits sacs situés entre les os, les muscles, les tendons et les ligaments du corps.

Une cause fréquente de bursite est la pression exercée sur la bourse pendant une période prolongée. Par exemple, les personnes qui passent de longues périodes à genoux sans rembourrage peuvent développer une bursite au genou.

Les mouvements répétitifs d’une articulation peuvent également entraîner une bursite.

Symptômes

Les symptômes de la bursite sont les suivants

  • une douleur au contact de la bourse
  • une diminution du mouvement de l’articulation
  • une légère augmentation de la température de la peau autour de la bourse.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque de bursite sont les suivants

  • un travail ou une activité qui exerce une forte pression sur la bourse séreuse
  • la pratique de sports ou d’autres activités impliquant des mouvements répétitifs
  • être une femme, pour certains types de bursite
  • l’obésité

Diagnostic

Un médecin peut diagnostiquer une bursite à partir d’un examen physique, mais il peut aussi demander des examens d’imagerie pour exclure d’autres pathologies.

Traitement

La bursite disparaît généralement d’elle-même. On peut accélérer le processus de guérison en utilisant la méthode RICE :

  • R : repos de la zone
  • I : glacer la zone
  • C : compression de la zone
  • E : surélever la zone

Il faut également veiller à rembourrer la zone touchée pour la protéger de toute pression supplémentaire. Les analgésiques, tels que l’ibuprofène ou l’acétaminophène, peuvent également aider à gérer les symptômes.

Dans certains cas, les médecins peuvent recommander des injections de corticostéroïdes, parfois accompagnées d’un anesthésique local, pour apporter un soulagement.

Sciatique

La sciatique est une affection dans laquelle les personnes ressentent une douleur ou une faiblesse en raison de l’impaction ou de la compression du nerf sciatique.

Symptômes

Les symptômes de la sciatique sont les suivants

  • une douleur le long de la colonne vertébrale et le long de la hanche
  • douleur ou sensation de brûlure dans la fesse
  • faiblesse ou lourdeur dans une jambe

Facteurs de risque

Les facteurs de risque pouvant entraîner une sciatique sont les suivants

  • le travail en tant qu’opérateur de machine ou conducteur
  • hernie discale dans le dos
  • un mauvais alignement de la colonne vertébrale
  • spasmes et inflammations des muscles dorsaux ou pelviens.

Diagnostic

Un médecin est généralement en mesure de diagnostiquer la sciatique en prenant connaissance des antécédents médicaux de la personne et en procédant à un examen physique. Si la douleur est intense ou dure depuis 6 à 8 semaines, le médecin peut demander des examens d’imagerie afin d’exclure toute autre affection et de déterminer les meilleurs traitements.

Traitement

Les personnes peuvent traiter la sciatique à la maison :

  • utiliser des compresses chaudes ou froides pour réduire l’inflammation
  • en évitant les activités qui déclenchent la douleur
  • effectuer des étirements doux et pratiquer des activités physiques à faible impact, comme la natation et la marche à pied
  • utiliser la bonne technique pour soulever des objets lourds

Un médecin peut prescrire un traitement de courte durée à base d’anti-inflammatoires, ainsi que des relaxants musculaires. Si les anti-inflammatoires ne sont pas efficaces, le médecin peut prescrire un traitement par corticostéroïdes oraux. Les personnes peuvent également recevoir des injections de corticostéroïdes.

Le massage des tissus profonds et la thérapie physique peuvent également être utiles pour gérer les symptômes.

Résumé

De nombreuses pathologies différentes peuvent provoquer des douleurs de la hanche et de la jambe. Certaines peuvent disparaître d’elles-mêmes ou avec un traitement, mais d’autres nécessitent une gestion continue de la douleur et des symptômes.

Il est important de prendre rendez-vous avec un médecin si une douleur de la hanche ou de la jambe interfère avec la vie et les activités quotidiennes.