La douleur dentaire peut affecter une seule ou plusieurs dents. Elle peut également s’accompagner de douleurs dans d’autres parties de la bouche, comme les gencives et la mâchoire.

Il existe plusieurs facteurs et conditions qui peuvent provoquer une douleur soudaine à toutes les dents. Dans certains cas, l’une de ces affections peut en entraîner une autre.

Cet article présente les causes potentielles d’une douleur dentaire soudaine et étendue. Il fournit également des conseils sur le moment où il convient de consulter un médecin ou un dentiste.

Maladie des gencives

Les maladies des gencives touchent environ 47 % des adultes de plus de 30 ans et environ 70 % des adultes de plus de 65 ans.

Les maladies des gencives se présentent sous deux formes: la gingivite et la parodontite.

La gingivite est le stade précoce de l’affection gingivale. Les personnes atteintes de gingivite peuvent avoir des gencives rouges, enflées ou qui saignent.

La parodontite est le stade ultérieur de l’affection gingivale, au cours duquel les gencives commencent à se détacher des dents. Une gingivite non traitée peut entraîner une parodontite. Les signes et symptômes potentiels de la parodontite sont les suivants

  • une mauvaise haleine
  • des dents sensibles au chaud ou au froid
  • infections des gencives
  • des abcès dentaires
  • douleur dans les dents ou la mâchoire
  • une perte d’os sous les gencives
  • des dents mobiles ou manquantes
  • un changement dans la façon dont les dents se rapprochent lorsqu’une personne mord.
  • Vous pouvez être intéressé :

Traitement

Le traitement de la gingivite consiste à adopter une bonne hygiène buccale et à effectuer des nettoyages dentaires réguliers. Ces traitements permettent de réduire les bactéries responsables de la maladie des gencives.

En général, la parodontite nécessite un traitement plus important. En fonction de sa gravité, les options de traitement peuvent inclure :

  • des médicaments oraux ou topiques, pour traiter l’inflammation des gencives
  • des antibiotiques, pour traiter les infections des gencives et les abcès dentaires
  • un nettoyage en profondeur de la surface des racines des dents sous la ligne gingivale
  • une chirurgie corrective des gencives
  • l’extraction d’une dent

Faiblesse de l’émail dentaire

Les dents sont constituées d’une couche externe durcie, appelée émail, et d’une couche interne plus molle, appelée dentine.

La dentine est constituée de minuscules tubules, qui sont reliés aux nerfs à l’intérieur de la dent. Un émail dentaire faible ou usé expose ces tubules, permettant à la chaleur et au froid d’atteindre les nerfs. Il en résulte une sensibilité ou une douleur dentaire.

La sensibilité dentaire a tendance à se manifester lorsqu’une personne se brosse les dents ou expose ses dents à des aliments ou des liquides chauds ou froids. La douleur peut être soudaine et vive. Cependant, certaines personnes ressentent la sensibilité dentaire comme une douleur sourde et constante.

Les personnes dont l’émail est faible ou usé sur plusieurs dents peuvent ressentir une douleur dentaire généralisée.

Traitement

S’il n’y a aucun signe de carie dentaire, le dentiste peut suggérer d’utiliser un dentifrice désensibilisant. Il peut également appliquer un gel fluoré ou un agent désensibilisant sur les dents concernées pour aider à protéger l’émail des dents.

Si des signes de carie sont présents, un traitement supplémentaire sera nécessaire.

Caries dentaires ou abcès

Une carie dentaire est un trou qui se développe sur la surface de l’émail d’une dent. Si elle n’est pas traitée, la carie peut s’élargir et atteindre les structures profondes de la dent, voire la pulpe ou le nerf de la dent. Cela peut provoquer une douleur qui peut irradier vers d’autres dents ou vers le haut de la mâchoire.

Dans certains cas, une carie dentaire peut entraîner un abcès dentaire. Il s’agit d’une poche d’infection qui peut se former à l’intérieur d’une dent ou dans la gencive. Voici quelques-uns des symptômes possibles d’un abcès dentaire :

  • des gencives rouges ou gonflées
  • une douleur soudaine ou intense au niveau des gencives, des dents ou de la mâchoire
  • douleur en mordant ou en mâchant
  • un visage ou une joue gonflés
  • de la fièvre

Traitement

Pour traiter les caries dentaires, un dentiste devra percer la cavité et remplir la dent. Si la carie est particulièrement avancée, une procédure de traitement de canal ou une extraction dentaire peut être nécessaire.

Une personne souffrant d’un abcès avec gonflement et fièvre aura besoin d’antibiotiques pour traiter l’infection. Elle aura également besoin d’un traitement pour le problème dentaire à l’origine de l’abcès.

Vous pouvez être intéressé :

Dans de rares cas, l’infection bactérienne d’un abcès non traité peut se propager dans le sang et dans d’autres parties du corps. C’est pourquoi les personnes qui pensent avoir un abcès dentaire doivent consulter immédiatement un médecin.

Grincement des dents

Le terme médical pour le grincement des dents est le bruxisme. Il s’agit d’une habitude qui survient souvent à la suite d’un stress ou d’une anxiété. Les personnes qui grincent ou serrent les dents ont tendance à le faire pendant leur sommeil.

Le grincement des dents, ou « bruxisme », use l’émail des dents. Il peut également endommager ou casser les dents, provoquant une douleur généralisée.

Les personnes qui grincent ou serrent les dents peuvent également présenter les symptômes suivants :

  • maux de tête
  • douleur à la mâchoire ou à l’oreille, surtout le matin
  • tension dans les muscles du visage ou du cou
  • hypertrophie des muscles de la mâchoire

Traitement

Afin de prévenir le bruxisme pendant le sommeil, le dentiste peut recommander le port d’un protège-dents la nuit. Cela empêche les dents du haut et du bas d’entrer en contact les unes avec les autres.

Les traitements suivants peuvent également être bénéfiques pour les personnes qui grincent des dents en raison du stress ou de l’anxiété :

  • yoga
  • exercices de respiration profonde
  • méditation
  • massage

Les personnes qui grincent des dents depuis longtemps peuvent avoir besoin d’une intervention dentaire importante pour réparer les dommages éventuels.

Syndrome de l’articulation temporomandibulaire

Le syndrome de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) est une affection musculo-squelettique qui touche l’articulation temporo-mandibulaire de la mâchoire. Cette articulation relie la mâchoire inférieure au crâne.

Les personnes atteintes du syndrome de l’ATM peuvent ressentir une douleur soudaine ou intense dans la mâchoire, l’oreille ou la tempe. Cette douleur peut également irradier vers les dents.

D’autres symptômes potentiels du syndrome de l’ATM sont les suivants

  • une difficulté à bouger la mâchoire
  • cliquetis, claquements ou grincements lors de l’ouverture ou de la fermeture de la bouche
  • désalignement de la mâchoire
  • maux de tête ou épisodes de migraine
  • gonflement du visage

Les facteurs et conditions suivants peuvent augmenter le risque de syndrome de l’ATM :

  • le grincement des dents
  • mauvais alignement des dents
  • arthrite
  • dislocation de la mâchoire
  • blessure au visage

Traitement

Le traitement du syndrome de l’ATM dépend en partie de sa cause. Parmi les options de traitement possibles, on peut citer

  • des analgésiques en vente libre ou sur ordonnance et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
  • des exercices de résistance de la mâchoire
  • le port d’un protège-dents
  • l’application de compresses chaudes ou froides
  • thérapie par stimulation électrique transcutanée des nerfs
  • acupuncture
  • corticostéroïdes
  • chirurgie de la mâchoire, si les symptômes sont graves

Dents encombrées et malocclusion

Les dents encombrées peuvent exercer une pression les unes sur les autres, ce qui peut entraîner des douleurs. Elles peuvent également entraîner un désalignement de la mâchoire lorsque la bouche est fermée. Les dentistes appellent cela la malocclusion.

L’encombrement des dents et la malocclusion peuvent provoquer des sensations de pression et de douleur dans une ou plusieurs zones de la bouche. Dans certains cas, toutes les dents peuvent être douloureuses.

Parmi les autres symptômes potentiels d’un encombrement dentaire, on peut citer

  • des dents tordues ou qui se chevauchent
  • une douleur à l’arrière de la bouche, due à la poussée des dents de sagesse
  • des modifications des dents ou de la forme de l’occlusion au fil du temps.

Traitement

En plus de causer de la douleur, les dents encombrées peuvent aussi abriter des bactéries, ce qui augmente le risque de caries dentaires et d’autres problèmes de santé bucco-dentaire. Afin de prévenir ou de traiter ces problèmes, un dentiste peut suggérer une ou plusieurs des mesures suivantes :

  • l’extraction d’une ou plusieurs dents, pour créer de l’espace dans la bouche
  • le port d’un appareil de rétention ou d’un appareil dentaire fixe, pour réaligner les dents
  • chirurgie de réalignement de la mâchoire, pour traiter la malocclusion.

Sinusite

La sinusite est le terme médical désignant l’inflammation des sinus. Les sinus sont de petites cavités remplies d’air situées derrière les pommettes et le front.

La sinusite peut provoquer une pression et une douleur soudaines dans la mâchoire, qui peuvent irradier jusqu’aux dents. D’autres zones peuvent être douloureuses ou sensibles, notamment

  • le front
  • le contour des yeux
  • les joues

D’autres symptômes potentiels de la sinusite sont les suivants :

  • la congestion des sinus
  • écoulement nasal vert ou jaune
  • une mauvaise haleine
  • une fièvre de 38 °C ou plus.

Traitement

La plupart des cas de sinusite s’améliorent en 2 à 3 semaines. Pendant ce temps, une personne peut essayer les traitements à domicile suivants :

  • des analgésiques en vente libre et des AINS
  • décongestionnants nasaux
  • compresses chaudes

Si les symptômes persistent ou si la douleur est intense, il faut consulter un médecin. Si la sinusite est due à une infection bactérienne, le médecin peut prescrire des antibiotiques pour traiter l’infection.

Dans certains cas, le médecin peut également prescrire des gouttes nasales de corticostéroïdes pour traiter l’inflammation des sinus.

Quand consulter un médecin ou un dentiste

Les douleurs dentaires peuvent avoir de nombreuses causes. Cependant, il n’est pas possible de diagnostiquer la cause en se basant uniquement sur les symptômes de la douleur, c’est pourquoi une personne doit consulter son dentiste si elle ressent une quelconque douleur dentaire.

Certains types de douleurs dentaires indiquent la nécessité d’un traitement immédiat. Par exemple, toute personne qui présente les symptômes d’un abcès dentaire doit prendre un rendez-vous d’urgence chez le dentiste.

Dans de rares cas, les infections dues à des abcès dentaires non traités peuvent se propager à d’autres parties du corps. Cela peut entraîner de graves complications de santé.

Résumé

Il existe de nombreuses causes potentielles de douleurs soudaines dans toutes les dents. Les traitements à domicile, tels que les gels anesthésiants pour les dents, les compresses chaudes et les analgésiques en vente libre, peuvent atténuer temporairement un mal de dents.

Cependant, ces traitements ne s’attaquent pas à la cause sous-jacente de la douleur dentaire.

Les personnes qui ressentent une douleur dentaire, quelle qu’elle soit, doivent consulter leur dentiste pour un diagnostic et un traitement approprié. Consulter un dentiste le plus tôt possible peut aider à prévenir l’aggravation de tout problème de santé bucco-dentaire.