La vestibulite nasale, ou folliculite nasale, est un type rare d’infection bactérienne à l’ouverture du nez. Elle peut ressembler à un bouton ou à une plaie juste à l’intérieur du nez. Elle se développe souvent lorsque les follicules pileux sont infectés, par exemple lorsqu’une personne se cure le nez ou s’arrache les poils du nez.

Certains traitements contre le cancer peuvent également augmenter le risque de vestibulite nasale.

Dans cet article, vous en saurez plus sur les causes et les traitements de la vestibulite nasale, ainsi que sur le moment où il convient de consulter un médecin.

Causes

La vestibulite nasale est une infection du vestibule, ou de l’entrée du nez. La bactérie Staphylococcus aureus est à l’origine de la plupart des infections.

Bien que tout le monde puisse contracter cette infection, certains facteurs de risque rendent une personne plus susceptible de la contracter. Ces facteurs de risque comprennent :

Un système immunitaire affaibli : Certaines conditions, comme le diabète, et certains médicaments peuvent affaiblir le système immunitaire, ce qui augmente le risque d’infection.

  • Se curer le nez: Les personnes qui se curent fréquemment le nez peuvent gratter la peau, provoquant ainsi de minuscules blessures par lesquelles les bactéries peuvent pénétrer. Se curer le nez peut également introduire dans le nez des bactéries provenant d’autres endroits, comme la bouche ou les mains.
  • Arracher les poils du nez: L’arrachage des poils du nez peut irriter la peau et créer de minuscules déchirures, ce qui augmente le risque d’infection.
  • Se moucher fréquemment: Cela peut irriter le nez et le faire gonfler. Se moucher peut également propager les bactéries d’une zone du nez à une autre.
  • Lespiercings du nez: Les piercings du nez peuvent constituer une ouverture permettant à l’infection de pénétrer. Avant que l’infection ne guérisse, le corps la traite comme une plaie ouverte, et les bactéries peuvent s’y introduire.
  • Traitement du cancer: La chimiothérapie affaiblit le système immunitaire, rendant une personne plus vulnérable à certaines infections. Elle peut également assécher le nez, le faire craquer ou saigner, ce qui permet à l’infection de pénétrer.

Découvrez ici les meilleurs moyens d’éliminer les poils du nez.

Vous pouvez être intéressé :

Symptômes

Les personnes atteintes de vestibulite nasale peuvent remarquer une excroissance ressemblant à un bouton à l’intérieur du nez. Parfois, il y a plusieurs excroissances de ce type. Le fait d’éclater ou de cueillir ces excroissances peut entraîner une aggravation de l’infection.

D’autres symptômes peuvent être observés, notamment

  • une douleur dans ou autour du nez
  • des croûtes à l’intérieur du nez
  • gonflement
  • sécheresse du nez
  • démangeaisons
  • saignement
  • suintement inexpliqué de la peau à l’intérieur du nez.

Certaines personnes souffrant de vestibulite nasale peuvent avoir des antécédents récents de blessures au nez, comme un piercing ou le fait de se curer le nez. D’autres peuvent remarquer que leur nez était sec ou fissuré avant l’apparition de l’infection.

Si l’infection est grave ou se propage à d’autres parties du corps, la personne peut avoir de la fièvre. Cela est toutefois rare.

La vestibulite nasale n’a pas tendance à être dangereuse, mais si une personne ne cherche pas à se faire soigner, l’infection peut se propager. En outre, bien que cela soit probablement extrêmement rare, les chercheurs ont des raisons de penser que l’infection peut se propager au crâne ou au cerveau.

Traitement

Dans la plupart des cas, le traitement de première intention de la vestibulite nasale consiste à appliquer une compresse chaude sur la zone infectée plusieurs fois par jour. Un médecin peut également recommander une crème antibiotique appelée mupirocine, qui peut empêcher l’infection de se propager et réduire le risque de récidive.

Pour les infections plus graves, le médecin peut prescrire un antibiotique oral à prendre pendant 7 à 10 jours. De nombreux médecins recommandent la dicloxacilline.

Certaines personnes peuvent développer un furoncle douloureux et infecté. Dans ce cas, le médecin peut recommander d’enlever et de drainer chirurgicalement le furoncle pour éviter que l’infection ne revienne ou ne se propage. N’essayez jamais de faire éclater un furoncle à la maison, car cela peut augmenter le risque d’infection.

La vestibulite nasale est généralement une affection bénigne. Cependant, dans de rares cas, elle peut se propager à d’autres parties du corps. C’est pourquoi la personne doit se faire soigner rapidement. Les remèdes maison ne suffisent pas à guérir l’infection.

Cela dit, une étude de 2018 a révélé que l’huile de géranium rosat pourrait réduire les effets secondaires nasaux de certains traitements contre le cancer. Les personnes qui suivent une chimiothérapie peuvent demander à leur médecin d’utiliser de l’huile de géranium rosat pour réduire le risque d’infection. L’huile peut également aider l’infection à disparaître plus rapidement.

Toutefois, veillez à vous laver les mains avant de l’utiliser, car l’application de l’huile avec des mains sales peut propager d’autres bactéries dans la zone concernée.

Une personne peut utiliser un certain nombre d’autres stratégies pour réduire le risque de propager l’infection ou de la contracter à nouveau. Essayez les stratégies suivantes :

  • Évitez de vous arracher les poils du nez.
  • Évitez de vous curer le nez.
  • Se laver les mains avant de toucher ou de se moucher.
  • Ne vous mouchez que si c’est absolument nécessaire.
  • Demandez à un médecin quelles sont les stratégies permettant de minimiser la sécheresse nasale.
  • Cherchez un traitement approprié pour tout autre problème de santé, comme le diabète.

Quand consulter un médecin

Vous pouvez être intéressé :

La vestibulite nasale est très facile à traiter, surtout si elle est prise en charge rapidement. Consultez un médecin si :

  • Le nez est douloureux ou démange, ou il y a une éruption, une rougeur ou un bouton à l’intérieur du nez.
  • Les symptômes de la vestibulite nasale ne s’améliorent pas après quelques jours de prise d’antibiotiques.
  • L’infection se propage ou la personne fait de la fièvre après avoir commencé à prendre des antibiotiques.
  • Une personne qui subit une chimiothérapie ou qui prend des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire a le nez sec, fissuré ou douloureux.

La vestibulite nasale ne constitue normalement pas une urgence. Cependant, si une personne dont le système immunitaire est faible développe une fièvre, elle doit se rendre immédiatement aux urgences.

Demandez à un professionnel de la santé s’il y a d’autres symptômes à surveiller. Par exemple, des frissons ou de la fatigue peuvent être le signe d’une propagation de l’infection.

Résumé

Une infection à l’entrée du nez peut être très douloureuse, surtout pour une personne qui a des allergies, un nez sec ou une infection des sinus.

Avec un traitement médical rapide, l’infection peut s’améliorer en quelques jours seulement. La vestibulite nasale n’est pas une affection grave, mais dans de rares cas, elle peut entraîner des complications sévères si une personne ne cherche pas à se faire soigner.

Ne retardez pas les soins, car cela donne à l’infection le temps de se propager.

Le géranium rosat est disponible à l’achat en ligne.