Bien qu’il n’existe pas de régime TDAH définitif, de nombreuses sources affirment que certains régimes, aliments et plans de repas peuvent aider à réduire les symptômes.

Divers aliments peuvent affecter les niveaux d’énergie et de concentration. Certains choix peuvent donc être meilleurs pour les personnes souffrant d’un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

Certaines recherches suggèrent que le suivi de régimes spécifiques – tels que les régimes d’élimination, le régime Few Foods et le régime méditerranéen – pourrait jouer un rôle dans la gestion du TDAH.

Dans cet article, nous allons d’abord examiner les aliments spécifiques qui pourraient améliorer ou aggraver les symptômes du TDAH. Ensuite, nous examinerons ce que dit la recherche sur les régimes spécifiques au TDAH.

Les meilleurs aliments pour le TDAH

Certains aliments sont plus efficaces pour stabiliser l’énergie et la glycémie d’une personne et améliorer sa concentration. Ces aliments peuvent être particulièrement bénéfiques aux personnes atteintes du TDAH.

Les aliments suivants peuvent être particulièrement utiles :

Les aliments riches en protéines

Les protéines sont essentielles à la santé du cerveau et jouent un rôle clé dans la production de substances chimiques cérébrales appelées neurotransmetteurs.

L’inclusion de protéines dans un repas prévient également les pics de glycémie. Selon certaines personnes, ces pics augmentent l’hyperactivité.

Les aliments riches en protéines comprennent

  • les produits à base de viande et de volaille
  • le poisson et les crustacés
  • les haricots et les lentilles
  • les œufs
  • les noix
  • Vous pouvez être intéressé :

Glucides complexes

Comme les protéines, les glucides complexes peuvent aider à prévenir les pics de glycémie.

En mangeant ce type de glucides, la personne se sent rassasiée plus longtemps, ce qui peut l’empêcher de grignoter des aliments riches en sucre.

En outre, lorsque les personnes en consomment avant de se coucher, ces aliments peuvent favoriser un meilleur sommeil.

Les aliments ci-dessous contiennent des glucides complexes :

  • fruits
  • légumes
  • pain et pâtes à grains entiers
  • riz brun
  • haricots et lentilles

Vitamines et minéraux

Certaines études établissent un lien entre le TDAH et des niveaux faibles de certains micronutriments, notamment le fer, le magnésium, le zinc, la vitamine B-6 et la vitamine D.

Cependant, il n’est pas clair si ces faibles niveaux conduisent au développement du TDAH et si le fait de consommer davantage de ces nutriments peut améliorer les symptômes.

Néanmoins, ce sont tous des nutriments essentiels dans le régime alimentaire, et il est donc peu probable que le fait de consommer davantage d’aliments qui en contiennent soit nocif.

On peut trouver ces nutriments dans les aliments suivants :

  • fer: bœuf, foie, haricots rouges et tofu
  • zinc: viande, crustacés, haricots et noix
  • magnésium: graines de citrouille, amandes, épinards et cacahuètes
  • vitamine B-6: œufs, poisson, cacahuètes et pommes de terre
  • vitamine D: poissons gras, foie de bœuf, jaune d’œuf et aliments enrichis.

Acides gras oméga-3

Les acides gras oméga-3 sont des graisses essentielles qu’une personne doit trouver dans son alimentation. Ils jouent un rôle dans la santé du cœur et du cerveau.

Les enfants souffrant de TDAH peuvent présenter des niveaux réduits d’acides gras oméga-3. Certaines recherches suggèrent que le fait de consommer davantage d’oméga-3 pourrait contribuer à améliorer modestement les symptômes.

Selon une interview réalisée par un groupe d’organisations à but non lucratif appelé Understood.org, les oméga-3 peuvent améliorer l’attention, la concentration, la motivation et la mémoire de travail chez les enfants atteints de TDAH.

Cependant, ils préviennent que des recherches supplémentaires sont nécessaires et que les acides gras oméga-3 ne remplacent pas les médicaments contre le TDAH.

Voici quelques sources d’acides gras oméga-3 :

  • les poissons gras, comme le saumon et le thon
  • les noix
  • les graines de chia
  • Vous pouvez être intéressé :
  • les graines de lin

Aliments à limiter ou à éviter

Les adultes et les enfants atteints de TDAH peuvent se sentir mieux s’ils limitent ou évitent les aliments suivants :

Le sucre

La consommation d’aliments sucrés peut provoquer des pics et des chutes de glycémie, ce qui peut affecter les niveaux d’énergie. Certains soignants signalent un lien entre la consommation de sucre et l’hyperactivité chez les enfants atteints de TDAH.

Si certaines études indiquent un lien entre une consommation élevée de sucre et de boissons gazeuses et une prévalence plus élevée du diagnostic de TDAH, d’autres recherches ne trouvent aucun lien.

Même si elle n’améliore pas les symptômes du TDAH, la limitation de la consommation de sucre est un choix sain pour tous, car elle peut réduire le risque de diabète, d’obésité et de carie dentaire.

Autres glucides simples

Le sucre est un glucide simple – ou raffiné.

D’autres glucides simples peuvent également contribuer à des variations rapides de la glycémie et doivent être consommés avec modération.

Les aliments ci-dessous contiennent des glucides simples :

  • les bonbons
  • pain blanc
  • riz blanc
  • pâtes blanches
  • pommes de terre sans peau
  • chips
  • sodas
  • boissons pour sportifs
  • frites de pommes de terre

Caféine

De petites quantités de caféine peuvent être bénéfiques pour certaines personnes atteintes du TDAH – certaines recherches suggèrent qu’elles peuvent augmenter les niveaux de concentration.

Cependant, la caféine peut intensifier les effets de certains médicaments contre le TDAH, y compris les effets indésirables qu’une personne peut ressentir.

Les adultes atteints de TDAH devraient limiter leur consommation de caféine, surtout s’ils prennent des médicaments pour le TDAH. Les enfants et les adolescents devraient éviter complètement le thé, le café et le cola.

Additifs artificiels

Certains enfants atteints de TDAH peuvent bénéficier de la suppression des additifs artificiels de leur alimentation.

L’American Academy of Pediatrics (AAP ) recommande aux enfants d’éviter ces additifs, en particulier les colorants alimentaires, car ils peuvent aggraver les symptômes du TDAH.

Les additifs artificiels peuvent également interférer avec les hormones, la croissance et le développement.

De nombreux produits préemballés et transformés contiennent des colorants, des arômes et des conservateurs artificiels, dont certains :

  • les céréales pour petit-déjeuner
  • les bonbons
  • biscuits
  • les boissons gazeuses
  • punchs aux fruits
  • vitamines pour enfants

Allergènes

Certains chercheurs affirment que l’élimination des allergènes potentiels – tels que le gluten, le blé et le soja – peut améliorer la concentration et réduire l’hyperactivité.

Cependant, l’élimination de ces allergènes ne profite probablement qu’à ceux qui souffrent réellement d’une allergie ou d’une intolérance. Envisagez de discuter des allergies alimentaires avec un médecin ou un diététicien avant de supprimer ces aliments de votre régime.

Régimes alimentaires pour le TDAH

Bien qu’il n’existe pas de remède pour le TDAH, de nombreuses personnes discutent de certains régimes ou aliments qui, selon elles, peuvent aider à gérer les symptômes du TDAH, comme l’hyperactivité et les difficultés de concentration.

Les sections suivantes examinent les recherches effectuées sur les différents régimes qui, selon les gens, peuvent réduire les symptômes du TDAH.

Un régime d’élimination : Suppression des additifs artificiels

L’AAP recommande aux enfants d’éviter les additifs artificiels, car ils pourraient aggraver les symptômes du TDAH.

Suivre un régime qui élimine les additifs impliquerait de ne pas manger :

  • les colorants artificiels
  • les arômes artificiels
  • conservateurs
  • édulcorants artificiels

De nombreuses céréales pour le petit-déjeuner, des bonbons et des sodas contiennent ces produits chimiques.

Au fil des ans, divers chercheurs se sont penchés sur les effets des additifs sur le TDAH.

Selon une revue de 2017, l’élimination des additifs peut avoir un petit effet sur les symptômes du TDAH. Les auteurs suggèrent que les avantages spécifiques peuvent également s’étendre aux enfants qui ne souffrent pas de cette maladie.

Le régime Few Foods

Le régime Few Foods est une intervention à court terme qui aide les personnes à déterminer si certains aliments aggravent leurs symptômes du TDAH.

Il est très restrictif et implique de ne manger qu’un petit nombre d’aliments peu susceptibles de provoquer une réaction indésirable.

Si une personne constate une réduction de ses symptômes après avoir éliminé certains aliments, cela suggère qu’une allergie ou une intolérance alimentaire pourrait aggraver ses symptômes de TDAH.

Après avoir commencé avec le régime Few Foods, les personnes réintroduisent progressivement d’autres aliments et surveillent leur réaction.

Une autre étude de 2017 confirme que le régime Few Foods pourrait aider les enfants à identifier et à éliminer les aliments problématiques.

Le régime Few Foods est extrêmement restrictif au début. Par exemple, un plan de régime implique de ne manger que de l’agneau, du poulet, des pommes de terre, du riz, des bananes, des pommes et des légumes crucifères.

Le régime méditerranéen

Le régime méditerranéen est bien connu pour ses effets bénéfiques sur la santé du cœur et du cerveau. Il consiste à manger principalement

  • des fruits
  • des légumes
  • des céréales complètes
  • légumineuses
  • des noix
  • graisses saines, comme l’huile d’olive

Certaines recherches suggèrent que le fait de ne pas suivre un régime méditerranéen est associé au diagnostic de TDAH. Cependant, les résultats ne suggèrent pas qu’un régime méditerranéen puisse prévenir ou traiter les symptômes du TDAH.

Néanmoins, en raison de ses avantages pour d’autres domaines de la santé, il s’agit d’un régime sûr pour les personnes atteintes de TDAH.

Autres conseils diététiques

Les conseils diététiques suivants peuvent également profiter aux personnes atteintes du TDAH :

  • Mangez des repas équilibrés. Essayez d’inclure un mélange de légumes, de céréales complètes, de protéines et d’acides gras oméga-3 dans la plupart des repas.
  • Prévoyez des heures de repas et de collations régulières, car la routine est importante pour les enfants atteints de TDAH.
  • Ne sautez pas de repas, car cela pourrait entraîner des chutes de glycémie et une consommation excessive de malbouffe.
  • Gardez à portée de main de nombreux aliments sains pour une collation rapide, comme des fruits, des noix et des légumes coupés.
  • Demandez à votre médecin s’il est possible de prendre un supplément de multivitamines et de multiminéraux, qui peut être particulièrement utile pour les personnes qui font la fine bouche et celles qui présentent des carences nutritionnelles.
  • Vérifiez toutes les étiquettes des ingrédients sur les emballages des aliments et évitez les aliments qui contiennent des additifs artificiels et des quantités élevées de sucre.
  • Faites vos courses dans le périmètre de l’épicerie, où l’on trouve généralement les aliments entiers les moins transformés.

Exemple de plan de repas pour les enfants

Essayez le plan de repas sain suivant pour les enfants atteints de TDAH :

petit-déjeuner: œufs brouillés avec des tomates cerises sur du pain grillé complet, et un petit smoothie à base de lait, d’épinards, de banane, de graines de chia et de fraises congelées.

Collation: bâtonnets de concombre et de poivrons avec de l’houmous.

Déjeuner: quesadilla au fromage et aux haricots avec guacamole et salsa, et une tranche de melon.

Collation: mélange de noix, d’amandes et de baies séchées.

dîner: bâtonnets de saumon faits maison, pomme de terre au four et légumes verts.

dessert (facultatif): pudding au chocolat congelé préparé avec du lait faible en matières grasses.

Exemple de plan de repas pour adultes

Ce plan de repas sain peut être une bonne option pour les adultes souffrant de TDAH :

petit-déjeuner: avocat et œufs sur des toasts de blé entier, tisane ou café

collation: yogourt avec des baies et des graines de chia

Déjeuner: salade de saumon cuit au four et quinoa sur un lit de feuilles mélangées, concombre et poivrons, garnie de graines de tournesol.

Collation: pomme en tranches trempée dans du beurre de cacahuète.

dîner: curry de poulet et de légumes avec du riz brun

dessert (facultatif): 1 once de chocolat noir de bonne qualité et une tisane.

Résumé

Certaines recherches suggèrent que certains choix alimentaires peuvent contribuer à atténuer certains des symptômes du TDAH. Cependant, les preuves sont limitées.

En général, le meilleur régime alimentaire pour les personnes atteintes du TDAH est celui que les médecins recommandent pour la plupart des autres personnes, c’est-à-dire un régime riche en fruits, légumes, céréales complètes, graisses saines et protéines maigres. Il doit inclure des quantités limitées de graisses saturées et de malbouffe.

Les personnes souffrant d’allergies ou d’intolérances alimentaires doivent éviter les aliments déclencheurs. Par ailleurs, certaines personnes ont besoin de suppléments de vitamines et de minéraux, mais il est important de consulter un médecin avant de les prendre.