L’urgence urinaire, ou besoin urgent d’uriner, peut avoir de nombreuses causes.

L’urgence urinaire peut parfois indiquer une infection des voies urinaires (IVU) ou un problème au niveau de la vessie ou de la prostate. Dans d’autres cas, il peut s’agir d’un effet secondaire d’un médicament.

Divers traitements peuvent aider les personnes à gérer l’urgence urinaire.

Dans cet article, découvrez les symptômes, les causes et le traitement de l’urgence urinaire.

Symptômes

L’urgence urinaire survient lorsque la pression dans la vessie augmente soudainement et qu’il devient difficile de retenir l’urine. Cette pression provoque un besoin fort et immédiat d’uriner.

L’urgence urinaire peut survenir indépendamment du fait que la vessie soit pleine ou non. Elle peut également donner l’envie d’uriner plus fréquemment que d’habitude. Certaines personnes ressentent l’urgence urinaire de manière peu fréquente, tandis que d’autres la remarquent tout au long de la journée.

Elle s’accompagne parfois, mais pas toujours, d’une incontinence urinaire, c’est-à-dire d’un écoulement involontaire d’urine.

Les mouvements soudains qui exercent une pression supplémentaire sur la vessie, comme la toux ou le rire, peuvent provoquer une fuite d’urine par l’urètre.

Causes

Il est peu probable que l’urgence urinaire ait une cause grave, mais elle peut perturber la vie quotidienne d’une personne. De nombreux facteurs différents peuvent affecter le fonctionnement de la vessie et provoquer des urgences urinaires.

Une cause fréquente est l’hyperactivité vésicale (OAB). L’hyperactivité vésicale est un état dans lequel la vessie exerce une pression sur l’urètre pour évacuer l’urine même si elle n’est pas pleine.

Une autre cause fréquente est l’infection urinaire, une infection courante due à des bactéries dans les voies urinaires. Les personnes concernées peuvent ressentir une sensation de brûlure en urinant et remarquer une urine trouble ou sanglante.

Les autres causes de l’urgence urinaire sont les suivantes

    Vous pouvez être intéressé :
  • la consommation de trop de liquide, en particulier d’alcool ou de caféine, qui sont tous deux des diurétiques
  • la cystite interstitielle
  • une infection vaginale
  • une infection de la prostate
  • une hypertrophie de la prostate
  • un effet secondaire de certains médicaments, y compris les diurétiques
  • des maladies qui affectent les terminaisons nerveuses, comme la sclérose en plaques et le diabète
  • des lésions lors d’un accouchement ou d’une intervention chirurgicale
  • une pression sur l’estomac, due par exemple à une grossesse ou à l’obésité.

Diagnostic

Pour diagnostiquer la cause de l’urgence urinaire, le médecin procède à un examen physique, pose des questions sur les symptômes de la personne et évalue ses antécédents médicaux.

Le médecin essaiera de déterminer la fréquence de l’urgence urinaire, le moment de la journée où elle a tendance à se produire, les liquides que la personne consomme et les médicaments qu’elle prend. Dans certains cas, la personne devra tenir un registre de ces facteurs pour aider le médecin à en déterminer la cause.

Les médecins peuvent également utiliser certains tests pour exclure la possibilité que les symptômes soient dus à un problème de santé, comme une infection. Ils peuvent demander un échantillon d’urine ou de sang pour analyse.

Parfois, des examens d’imagerie et des tests de fonctionnement de la vessie sont également nécessaires pour détecter tout dommage ou dysfonctionnement de la vessie.

Traitements et remèdes maison

Les options de traitement de l’urgence urinaire varient en fonction de sa cause.

Modifications du mode de vie

Boire moins de liquide et éviter la caféine et l’alcool peut aider. Éviter de fumer et maintenir un poids santé peut également être bénéfique.

Entraînement de la vessie

L’entraînement de la vessie, qui implique des mictions programmées, est une méthode efficace pour gérer l’urgence urinaire.

La miction programmée consiste à tenir un journal de la vessie et à travailler avec un médecin pour déterminer un horaire régulier d’utilisation des toilettes.

Les personnes peuvent augmenter progressivement l’intervalle entre les visites aux toilettes pour entraîner la vessie à retenir l’urine plus longtemps et réduire la fréquence des urgences urinaires.

Physiothérapie

Ilest fréquent qu ‘un médecin prescrive une thérapie physique. Cette thérapie consiste à renforcer les muscles du plancher pelvien pour soutenir l’urètre, le tube qui transporte l’urine hors du corps. Le renforcement de ces muscles peut conduire à une réduction du nombre de fois où l’urgence urinaire se produit.

Médicaments

Plusieurs médicaments peuvent traiter l’urgence urinaire. Certains médicaments, notamment les antimuscariniques comme l’oxybutynine et la toltérodine, visent à détendre la vessie.

Les médicaments n’ont pas tous le même effet sur les mêmes causes. Par exemple, si la cause est une infection des voies urinaires, un traitement antibiotique sera nécessaire.

Procédures médicales

Dans les cas graves, une personne peut avoir besoin d’une intervention chirurgicale ou d’un dispositif médical, tel qu’un cathéter, pour l’aider à vider sa vessie. Une autre option pour les cas plus persistants est la stimulation électrique des nerfs, qui implique l’utilisation d’impulsions électriques pour stimuler la fonction vésicale.

Vous pouvez être intéressé :

Prévention

Voici quelques conseils pour prévenir les urgences urinaires :

  • avoir un régime alimentaire sain
  • boire suffisamment de liquide pour uriner toutes les quelques heures
  • maintenir un poids santé pour réduire la pression sur la vessie
  • développer une routine d’urination cohérente grâce à l’apprentissage de la vessie
  • éviter de fumer
  • faire régulièrement de l’exercice physique, en se concentrant sur le renforcement des muscles du plancher pelvien
  • limiter la consommation d’alcool et de caféine.

Complications

L’urgence urinaire peut perturber le fonctionnement quotidien. Sans une prise en charge adéquate, les accès fréquents d’urgence urinaire peuvent rendre les tâches quotidiennes plus difficiles et même affecter les performances professionnelles. Certaines personnes peuvent devenir plus inactives physiquement en raison de l’urgence urinaire.

Si les problèmes urinaires affectent le bien-être mental d’une personne, celle-ci peut parler à un médecin des moyens de gérer ses symptômes.

Perspectives

L’urgence urinaire peut affecter la vie quotidienne d’une personne. Un médecin peut diagnostiquer la cause sous-jacente et recommander un traitement pour gérer les symptômes. Les personnes peuvent également modifier leur mode de vie et essayer d’entraîner leur vessie pour minimiser les urgences urinaires.