Les cicatrices de pic à glace sont des cicatrices profondes et étroites qui peuvent résulter de graves poussées d’acné. Les personnes qui souhaitent minimiser l’apparence de ces cicatrices doivent généralement consulter un dermatologue, car les remèdes naturels et en vente libre sont généralement inefficaces.

Les cicatrices de pic à glace sont des cicatrices profondes en forme de V, dont la largeur est généralement inférieure à 2 millimètres. Elles donnent souvent l’impression qu’un objet pointu, tel qu’un pic à glace, a percé un trou dans la peau. Certaines cicatrices de pic à glace ont l’apparence d’un pore très dilaté.

Aux États-Unis, l’assurance médicale ne couvre généralement pas le traitement des cicatrices de pic à glace, ce qui peut limiter la capacité d’une personne à les traiter. Le traitement des cicatrices en pic à glace peut également nécessiter plusieurs séances ou une combinaison de thérapies.

Dans cet article, nous abordons certaines des options de traitement disponibles pour réduire l’apparence des cicatrices de pic à glace. Nous abordons également les causes et les conseils pour prévenir les cicatrices de pic à glace.

Excision à l’emporte-pièce

L’excision par poinçonnage est une technique qui consiste à retirer les quelques couches supérieures de peau recouvrant une cicatrice de pic à glace. Les dermatologues utilisent pour cela un poinçon de taille similaire à celle de la cicatrice. Ils utilisent généralement un anesthésique local pour engourdir la peau de la personne.

Après avoir retiré la peau recouvrant la cicatrice, le dermatologue utilise des points de suture pour fermer la plaie qui en résulte. L’excision au poinçon a tendance à laisser une fine cicatrice, mais elle est généralement moins visible que la cicatrice originale du pic à glace.

Greffe à l’emporte-pièce

Les dermatologues recommandent généralement la greffe par poinçon pour les cicatrices de pic à glace plus profondes. L’intervention consiste à retirer la peau de la cicatrice et à la remplacer par une greffe de peau.

Le dermatologue prélève cette peau sur une autre partie du corps de la personne, par exemple derrière l’oreille.

TCA CROSS

Le TCA CROSS est une technique qui consiste à utiliser l’acide trichloracétique (TCA) pour la reconstruction chimique des cicatrices cutanées (CROSS).

Au cours de la procédure, un dermatologue étire la peau affectée, puis applique une petite quantité de TCA à haute concentration sur la cicatrice, ce qui endommage la couche épithéliale de la peau.

Vous pouvez être intéressé :

Au fur et à mesure de la cicatrisation, de nouvelles fibres de collagène se forment à l’intérieur de la cicatrice, contribuant à en réduire l’apparence.

Le TCA CROSS peut provoquer une sensation de brûlure légère et temporaire, mais l’anesthésie n’est généralement pas nécessaire.

Selon une étude de 2015, une seule séance de TCA CROSS peut améliorer l’apparence des cicatrices de pic à glace d’environ 25 %. Les personnes peuvent également subir deux ou trois séances supplémentaires à des intervalles de 2 à 4 semaines.

La thérapie par radiofréquence

La thérapie par radiofréquence est une technique relativement nouvelle pour traiter les cicatrices de pic à glace. Elle est généralement sûre et efficace pour tous les types et couleurs de peau.

La procédure consiste à utiliser des ondes radio à haute fréquence pour resserrer et lisser la peau d’une personne, ce qui peut contribuer à réduire l’apparence des cicatrices.

Microneedling

Le microneedling, également appelé thérapie d’induction du collagène, est une technique qui consiste à endommager la peau pour favoriser la production de collagène.

Au cours de cette procédure, un dermatologue applique délicatement un appareil muni d’une aiguille sur les cicatrices d’acné. L’appareil crée de petits trous dans la peau, qui produisent de nouvelles fibres de collagène au fur et à mesure de la guérison. Cette formation de collagène permet de réduire l’apparence des cicatrices de pic à glace.

De nombreuses personnes présentent un gonflement ou des ecchymoses après l’intervention, qui peuvent durer plusieurs jours.

Thérapies de resurfaçage

Après d’autres traitements, un dermatologue peut également recommander des procédures de resurfaçage pour réduire davantage l’apparence des cicatrices de pic à glace.

Les thérapies de resurfaçage consistent à retirer la peau au-dessus et autour des cicatrices pour encourager la croissance de nouvelles cellules cutanées plus saines.

Le resurfaçage de la peau au laser est l’une des techniques de resurfaçage les plus courantes utilisées par les dermatologues pour traiter les cicatrices de piqûre de glace. La procédure consiste à utiliser une lumière monochromatique pour délivrer de l’énergie thermique à la cicatrice, ce qui stimule la production de collagène et d’élastine.

Causes

Selon une étude de 2015, des cicatrices peuvent apparaître chez environ 95 % des personnes souffrant d’acné. Bien que tout type d’acné puisse provoquer des cicatrices, celles-ci sont généralement plus susceptibles de se produire chez les personnes qui développent une acné sévère.

Les facteurs de risque de cicatrices d’acné sont les suivants

  • avoir des lésions acnéiques inflammatoires, comme des kystes et des nodules
  • retarder ou ne pas recevoir de traitement pour l’acné inflammatoire
  • le fait d’arracher, de faire éclater ou de gratter les boutons et les lésions d’acné
  • avoir un parent proche qui a des cicatrices d’acné.

L’acné sévère ou inflammatoire peut pénétrer la peau en profondeur, ce qui peut endommager la peau et les tissus sous-jacents. Le corps guérit ces dommages en produisant du collagène et de l’élastine.

Si le corps produit trop ou trop peu de collagène, cela peut provoquer des cicatrices. Les cicatrices piquées, telles que les cicatrices de pic à glace, peuvent se développer lorsque le corps ne produit pas assez de collagène. Si le corps produit trop de collagène, des cicatrices en relief peuvent se former.

Conseils de prévention

Il n’est pas toujours possible de prévenir les cicatrices d’acné. Cependant, la meilleure façon de réduire le risque de cicatrices est de traiter toutes les poussées d’acné et de prendre des mesures pour prévenir les poussées futures.

Vous pouvez être intéressé :

Une personne peut souvent traiter une acné légère en utilisant des produits et des médicaments en vente libre. Les personnes souffrant d’une acné plus sévère devraient discuter des options de traitement avec un dermatologue.

Les mesures qui peuvent aider à prévenir les futures poussées d’acné sont les suivantes

  • éviter de picorer, de faire sauter, de gratter ou de toucher les lésions acnéiques
  • poursuivre le traitement même après la disparition de l’acné
  • nettoyer la peau en douceur en évitant les frottements vigoureux et les savons ou nettoyants agressifs
  • se laver régulièrement les cheveux avec un shampooing, en particulier si les cheveux sont gras
  • utiliser des produits de soins de la peau et des cosmétiques non gras et non comédogènes.

Résumé

Les cicatrices de pic à glace sont de petites cicatrices profondes qui peuvent se développer à la suite de graves poussées d’acné. Les produits en vente libre et les remèdes naturels ne sont généralement pas des traitements efficaces.

Cependant, un certain nombre de traitements professionnels peuvent aider à réduire l’apparence des cicatrices de pic à glace.

La meilleure façon de réduire le risque de cicatrices de pic à glace est de traiter rapidement les poussées d’acné et d’éviter d’arracher ou d’éclater les lésions d’acné. Une bonne hygiène de la peau peut aider à prévenir les futures poussées d’acné, ce qui réduit également le risque de cicatrices d’acné.