La prednisone est une forme synthétique de stéroïde adrénocorticoïde que les médecins peuvent prescrire pour traiter plusieurs conditions différentes.

La prednisone peut aider à équilibrer les hormones chez les personnes dont les glandes surrénales ne produisent pas assez de corticostéroïdes.

C’est également un anti-inflammatoire puissant qui peut aider à traiter les maladies qui provoquent une inflammation, comme le lupus, la sclérose en plaques et l’arthrite. La prednisone peut également modifier la fonction du système immunitaire.

Qu’ils suivent un traitement de courte durée ou qu’ils doivent l’utiliser à long terme, les gens se demandent souvent s’ils peuvent boire de l’alcool lorsqu’ils prennent de la prednisone.

Cet article explore les effets secondaires de la prednisone et de l’alcool et examine s’il est possible de les utiliser ensemble en toute sécurité.

Alcool et prednisone

Il n’existe pas de réponse simple à la question de savoir s’il est possible de boire de l’alcool tout en prenant de la prednisone. Cela dépend de plusieurs facteurs, notamment

  • l’importance du dosage de la prednisone
  • le fait qu’il s’agisse d’un traitement à court ou à long terme
  • la quantité d’alcool consommée par la personne

En général, le médecin est le mieux placé pour déterminer si le mélange de prednisone et d’alcool est sans danger.

La principale préoccupation concernant l’utilisation de la prednisone et de l’alcool est que l’alcool peut aggraver les effets secondaires de la prednisone.

Vous pouvez être intéressé :

Effets secondaires et risques

Les risques potentiels de l’utilisation conjointe d’alcool et de prednisone sont les suivants :

Problèmes gastro-intestinaux

La prednisone peut augmenter le risque de troubles gastro-intestinaux. La consommation d’alcool à long terme provoque une inflammation de la paroi de l’estomac, ce qui peut entraîner des ulcères d’estomac, des brûlures d’estomac et une malnutrition.

Les personnes ayant déjà des problèmes d’estomac, comme des brûlures d’estomac, doivent éviter de prendre de la prednisone et de l’alcool ensemble.

Affaiblissement du système immunitaire

Un autre effet secondaire de la prednisone est l’affaiblissement du système immunitaire, qui peut rendre les personnes plus vulnérables aux infections.

L’organisme peut avoir plus de difficultés à combattre les maladies qu’il ne le ferait normalement. L’exposition à la rougeole ou à la varicelle peut provoquer une infection plus grave chez les personnes prenant des stéroïdes.

L’alcool affaiblit également le système immunitaire. La consommation chronique d’alcool peut faciliter l’apparition d’une pneumonie ou d’une tuberculose, par exemple. Toute personne qui prend de la prednisone et boit régulièrement de l’alcool a un risque plus élevé de développer une infection.

La prise de poids

Bien que de multiples facteurs soient en jeu, la recherche suggère que la consommation d’alcool peut entraîner une prise de poids chez certaines personnes. La prise de poids est également un effet secondaire possible de la prednisone.

Os fragiles

L’utilisation à long terme de la prednisone peut rendre les os plus faibles et plus fragiles, ce qui entraîne l’ostéoporose. La consommation d’alcool est également un facteur de risque d’ostéoporose, en raison de la perte de nutriments. L’ostéoporose expose la personne à un risque de fractures graves.

Modification de la glycémie

L’alcool peut entraîner une baisse de la glycémie, ce qui peut être problématique pour une personne diabétique. Les personnes diabétiques doivent également savoir que l’alcool peut provoquer une inflammation du pancréas et entraîner des complications.

La prednisone peut augmenter le taux de sucre dans le sang. Toute personne diabétique qui prend de la prednisone peut avoir besoin de plus d’insuline ou de médicaments pour faire baisser sa glycémie.

Conseils et précautions

Il existe plusieurs précautions à prendre lors d’un traitement à la prednisone :

  • Prenez la prednisone avec de la nourriture pour éviter les maux d’estomac.
  • Consultez un médecin avant de prendre de la prednisone pendant la grossesse ou l’allaitement.
  • Consultez un médecin avant de recevoir des vaccins pendant que vous êtes sous prednisone.
  • N’arrêtez pas une dose de prednisone à moins qu’un médecin ne vous le conseille.
  • Demandez à un médecin si vous pouvez prendre des suppléments de potassium ou de calcium.
  • Mangez des repas sains et équilibrés pour éviter la prise de poids et maintenir la glycémie sous contrôle.
  • Évitez les stimulants comme la caféine, car ils peuvent aggraver l’insomnie, un effet secondaire de la prednisone.

Résumé

La possibilité de boire de l’alcool pendant un traitement à la prednisone dépend de la dose du médicament, de la durée du traitement et de la fréquence à laquelle la personne consomme de l’alcool.

Une personne qui prend de la prednisone pendant une courte période peut vouloir éviter l’alcool jusqu’à la fin du traitement.

L’alcool peut aggraver certains effets secondaires de la prednisone, comme la suppression du système immunitaire, l’affaiblissement des os et la prise de poids. Il est préférable d’en parler à un médecin pour éviter de graves complications.

Vous pouvez être intéressé :