Les tachetures avant les règles sont généralement inoffensives, et il n’y a pas toujours une cause évidente. Cependant, le spotting est parfois un signe précoce de grossesse ou une indication de changements hormonaux dans le corps.

Le spotting est un saignement léger et irrégulier du vagin, perceptible mais pas assez important pour imbiber une serviette ou un drap. Les saignements sont généralement de couleur brune ou rouge foncé et ne durent généralement pas plus d’un ou deux jours.

Les causes du spotting peuvent inclure les fluctuations hormonales, le début d’une pilule contraceptive et la périménopause.

Dans cet article, nous expliquons si le spotting peut être un signe de grossesse et discutons des autres causes possibles du spotting. Nous expliquons également comment faire la différence entre des pertes de sang et des règles très légères et quand consulter un médecin.

Grossesse

Des saignements légers ou des taches peuvent être un signe précoce de grossesse. Ces saignements sont appelés saignements d’implantation car les médecins pensent qu’ils se produisent lorsqu’un ovule fécondé se fixe à la paroi de l’utérus.

Le saignement d’implantation se produit généralement une à deux semaines après la conception, ce qui correspond souvent au moment où une personne s’attend à avoir ses premières règles. Bien que le saignement d’implantation soit généralement plus léger que le flux menstruel, certaines femmes peuvent le confondre avec des règles très légères.

Les femmes qui pensent être enceintes peuvent consulter un médecin ou faire un test de grossesse à domicile.

Pilule contraceptive

La pilule contraceptive est une forme de contraception hormonale qui agit en empêchant l’ovulation et en rendant le col de l’utérus et l’utérus moins favorables à la fécondation. Les pilules contiennent des hormones synthétiques qui peuvent également aider à réguler le cycle menstruel d’une personne.

Lorsqu’une personne commence à prendre la pilule contraceptive, elle peut avoir des saignements avant ses règles pendant les premiers mois. Ces saignements sont connus sous le nom de saignements intermittents et sont un signe que le corps de la personne s’adapte aux hormones. Ces saignements ne signifient pas que la pilule n’est pas efficace.

Des saignements peuvent également se produire si une personne oublie de prendre une pilule ou si elle prend sa pilule plus tard que d’habitude.

Ovulation

Vous pouvez être intéressé :

L’ovulation est le moment où les ovaires libèrent un ovule, qui descend dans une trompe de Fallope et devient disponible pour la fécondation. Ce processus se produit généralement à peu près à la moitié du cycle menstruel d’une personne et peut entraîner des pertes de sang.

Les changements hormonaux qui se produisent au moment de l’ovulation peuvent également entraîner une sensibilité des seins, une augmentation de la glaire cervicale et des ballonnements.

Fluctuations hormonales

Les fluctuations hormonales peuvent parfois affecter le cycle menstruel d’une personne et entraîner des saignements avant les règles. Ces pertes sont plus susceptibles de se produire lorsque le cycle menstruel d’une personne commence à s’établir. Certaines règles peuvent être plus courtes et plus légères que d’autres à ce stade.

Saignement après un rapport sexuel

Les rapports sexuels peuvent irriter les tissus délicats du vagin, ce qui peut parfois provoquer un petit saignement. Si ces saignements se produisent régulièrement, une personne peut envisager d’utiliser un lubrifiant vaginal pour réduire le risque de traumatisme des tissus pendant les rapports sexuels.

Une personne doit consulter un médecin ou un gynécologue si les saignements après les rapports sexuels deviennent abondants ou préoccupants.

Saignements périménopausiques

La ménopause est le moment de la vie d’une personne où elle cesse définitivement d’avoir ses règles et où elle est incapable de tomber enceinte naturellement. Une personne atteint la ménopause lorsqu’elle n’a pas eu de règles pendant au moins 12 mois.

La périménopause est la transition vers la ménopause, et elle peut durer jusqu’à 10 ans. Pendant la périménopause, les niveaux d’hormones peuvent fluctuer de façon aléatoire, ce qui peut entraîner des symptômes menstruels, tels que des pertes irrégulières et des changements dans la longueur et la lourdeur des règles.

Le cancer du col de l’utérus

Dans de rares cas, les saignements avant les règles peuvent être le symptôme d’un cancer du col de l’utérus, qui se développe dans le col de l’utérus, la zone située entre le vagin et l’utérus.

Les autres symptômes du cancer du col de l’utérus sont les suivants

  • des règles plus abondantes ou plus longues que d’habitude
  • des saignements après des rapports sexuels vaginaux
  • des saignements vaginaux après la ménopause
  • une douleur ou une gêne lors des rapports sexuels vaginaux
  • pertes vaginales inhabituelles

Les personnes présentant des symptômes de cancer du col de l’utérus doivent consulter un médecin ou un gynécologue, qui pourra effectuer un frottis pour détecter la présence de cellules anormales dans le col de l’utérus.

Tachetures et règles

Des règles très légères peuvent parfois ressembler à un spotting et vice versa. Les deux facteurs qui peuvent aider une personne à déterminer si un saignement est une période ou un spotting sont la durée et le volume.

Les règles durent généralement 4 jours ou plus, alors que le spotting ne dure qu’un ou deux jours. Pendant les règles, il y a généralement assez de sang pour imbiber un tampon. Le sang menstruel est généralement rouge, alors que le sang du spotting est souvent rouge foncé ou brun.

Quand consulter un médecin

Vous pouvez être intéressé :

Le spotting avant les règles n’est généralement pas une source d’inquiétude. Une personne doit consulter un médecin si le spotting dure plus de plusieurs mois ou s’il est inquiétant.

Il est également préférable de consulter un médecin si l’un des symptômes suivants accompagne le spotting :

  • une odeur inhabituelle
  • irritation et gêne vaginales
  • mucus vaginal contenant du sang ou ayant un aspect similaire à celui du fromage blanc
  • fièvre ou fatigue inexpliquée.

Les femmes qui pensent être enceintes peuvent également consulter un médecin ou faire un test de grossesse à domicile.

Traitement

Il est peu probable que les pertes de sang avant les règles nécessitent un traitement. Le port d’un protège-slip ou d’un tampon peut généralement protéger les sous-vêtements d’une personne contre les taches.

Un médecin peut parfois conseiller à une personne de modifier sa méthode de contraception pour réduire les pertes. Par exemple, il peut recommander un autre type ou un autre dosage de pilule contraceptive.

Résumé

Le spotting avant les règles n’a pas toujours une cause évidente. Cependant, il peut parfois être un signe précoce de grossesse. Le spotting peut également être dû à des fluctuations hormonales, au début d’une pilule contraceptive ou à la périménopause.

Bien que le spotting ne soit généralement pas une cause d’inquiétude, une personne devrait parler à son médecin si le spotting est persistant ou s’il se produit en même temps que d’autres symptômes, tels que des douleurs, une irritation et des pertes inhabituelles.