Un talon meurtri se produit lorsqu’une blessure écrase les vaisseaux sanguins dans les muscles et les tissus mous du talon. Les mouvements répétitifs et les blessures de surmenage, comme le jogging dans des chaussures mal ajustées, peuvent causer cette contusion. Dans la plupart des cas, l’élévation, la glace et le repos peuvent soulager la douleur.

Une ecchymose au talon, parfois appelée contusion du talon, est une blessure des tissus mous dans et autour du talon. Cela provoque un saignement sous la peau, bien que celle-ci ne se rompe pas. Un choc soudain sur le talon, par exemple à la suite d’une chute, peut également entraîner une contusion.

Dans certains cas, cependant, une blessure qui ressemble à une ecchymose est en fait autre chose, comme une fasciite plantaire.

Les ecchymoses peuvent mettre plusieurs semaines à guérir, en fonction de leur gravité. S’il s’agit en fait d’une ecchymose, elle guérira d’elle-même. Les remèdes maison suivants peuvent aider à soulager la douleur.

Appliquer une compresse froide

Appliquez une compresse froide sur la zone blessée pendant 10 à 20 minutes à la fois pour atténuer la douleur. Cela réduit également l’inflammation et le gonflement, ce qui peut accélérer le temps de guérison et faciliter les mouvements.

Certaines personnes trouvent un soulagement en roulant le pied sur une bouteille d’eau froide ou gelée.

Appliquez de la chaleur

Quelques jours après la blessure, essayez d’appliquer de la chaleur sur la zone concernée. Certaines personnes préfèrent alterner les poches de chaleur et de glace. Laissez la douleur guider le traitement et utilisez ce qui fonctionne le mieux : chaleur, glace ou les deux.

Surélevez le talon

Dormez avec le pied au-dessus du niveau du cœur et, pendant la journée, surélevez-le aussi souvent que possible. Cela peut réduire le gonflement et la douleur. Essayez de vous allonger avec le pied sur quelques oreillers.

Reposez la zone

Vous pouvez être intéressé :

Évitez toute activité intense pendant les premiers jours. L’exercice et le sport peuvent provoquer une nouvelle blessure au talon.

Les blessures au talon peuvent également déstabiliser le pied, ce qui augmente le risque d’autres blessures.

Essayez des exercices

L’étirement du pied et du talon suivant peut vous aider :

  • En position assise, soulevez le talon blessé et croisez le pied sur l’autre jambe.
  • Utilisez une main pour ramener doucement les orteils vers le corps jusqu’à ce que vous sentiez un étirement.
  • Maintenez cette position pendant 10 à 20 secondes, en répétant 5 à 10 fois.

Essayez le massage

Massez doucement la zone autour du talon. Cela favorise la circulation sanguine et peut aider à soulager la tension musculaire.

Certaines personnes tendent inconsciemment leurs muscles à cause de la douleur, ce qui peut entraîner une irradiation de la douleur vers d’autres zones, comme la jambe. Le massage peut aider à corriger ce problème.

Déchargez le talon

Immobilisez le pied et le talon pendant un jour ou deux, à l’aide d’un bandage ou d’une attelle. Cela permet d’exercer une légère pression sur le talon, ce qui peut contribuer à le comprimer et à réduire la douleur et le gonflement.

Autres conseils

  • Portez des chaussures confortables, bien ajustées et qui ne frottent pas le talon. Certaines personnes sont soulagées par des chaussures orthopédiques spéciales.
  • Prenez un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) en vente libre, comme l’ibuprofène.
  • Ne marchez pas pieds nus sur des surfaces dures.
  • Ne faites rien qui fasse mal, y compris des exercices ou des étirements du talon.
  • Essayez d’ajouter des semelles de talon souples aux chaussures. Celles-ci soulèvent doucement les talons, éliminant ainsi la pression et empêchant la formation de nouvelles ecchymoses.

En cas d’ecchymoses graves, un médecin peut recommander une thérapie physique ou des chaussures sur ordonnance. En cas de douleur très intense, il peut prescrire des analgésiques.

Si ce qui ressemble à une ecchymose est en fait une affection sous-jacente, comme une fasciite plantaire, le médecin peut recommander des injections de stéroïdes pour accélérer la guérison et soulager la douleur. Certaines personnes peuvent avoir besoin d’une intervention chirurgicale.

Quand consulter un médecin

Chez les adultes, la douleur au talon est la plainte la plus fréquente concernant les pieds. De nombreux problèmes de santé, notamment des blessures aux os, aux articulations, aux muscles, aux ligaments et au système nerveux, peuvent déclencher une douleur au talon.

Vous pouvez être intéressé :

Un médecin peut utiliser des radiographies ou des scanners d’imagerie, comme l’IRM, pour voir l’intérieur du pied. Il peut également rechercher d’autres blessures.

Lafasciite plantaire est souvent à l’origine de la douleur au talon et peut être ressentie comme une ecchymose. Cette affection douloureuse est due à l’inflammation et à l’irritation de la bande de tissu – le fascia – qui soutient la voûte plantaire. Contrairement à une contusion au talon, la fasciite plantaire peut ne pas disparaître d’elle-même. Elle nécessite parfois une intervention chirurgicale.

D’autres problèmes peuvent également provoquer une douleur au talon ressemblant à une contusion, notamment

  • les fractures du talon
  • la tendinite d’Achille
  • une infection dans les muscles ou les os
  • des maladies chroniques, comme l’arthrite

Consultez un médecin si l’un des cas suivants se présente :

  • La douleur dure plus d’une semaine.
  • La douleur est très intense.
  • Il y a des signes de mauvaise circulation sanguine, comme un gonflement du pied ou des picotements.
  • Il est impossible de marcher ou de bouger le pied.
  • Une fièvre accompagne la douleur.

Les blessures chez les jeunes pouvant affecter leur croissance et leur développement, les enfants et les adolescents souffrant de douleurs au talon doivent consulter un médecin dans les 1 à 2 jours. Les remèdes maison qui fonctionnent bien pour les adultes peuvent ne pas aider les enfants.

Encouragez les enfants à éviter toute activité physique, en particulier les sports de contact, jusqu’à ce que la douleur ait disparu et que le médecin les ait autorisés à reprendre leurs activités régulières.

Les personnes atteintes de troubles de la coagulation doivent immédiatement appeler un médecin ou se rendre aux urgences pour tout saignement, y compris un saignement sous la peau dans une ecchymose.

À emporter

Un talon meurtri devrait guérir tout seul. Les ecchymoses mineures peuvent s’améliorer en un jour ou deux, tandis que les ecchymoses plus profondes peuvent prendre plusieurs semaines. Le repos peut aider à accélérer la guérison, tandis que la surutilisation et l’activité excessive peuvent ralentir le processus, voire provoquer une nouvelle blessure.

La douleur qui ressemble à une ecchymose peut parfois résulter d’un problème différent. Il est donc important de consulter un médecin si les symptômes s’aggravent ou ne disparaissent pas. Certains de ces problèmes, notamment les fractures et les infections, ne guérissent pas d’eux-mêmes et s’aggravent sans traitement.

La fasciite plantaire, par exemple, peut devenir une blessure chronique. Les personnes atteintes de fasciite plantaire peuvent remarquer que leurs symptômes s’améliorent puis réapparaissent, surtout après des périodes de surmenage ou d’activité intense. Certaines personnes doivent subir une intervention chirurgicale pour traiter la blessure.

Seul un professionnel de la santé peut diagnostiquer avec précision la cause de la douleur au talon. Si la douleur est insupportable ou si vous craignez une blessure grave, consultez un médecin. Les blessures au talon sont traitables et leur prise en charge précoce peut accélérer la guérison.